UA-64527806-1

Avertir le modérateur

19/08/2018

Son carnet de voyage

carnet de voyage,journal de voyage,vacances,enfant

Nous rentrons tout juste des vacances. La tête pleine de souvenirs. Et pour ne rien oublier de ces chouettes moments en famille. Il y a les photos, beaucoup de photos… et il y a son carnet de voyage. 

pays basque,bosque de oma

C'est un tout petit carnet, très simple, que ma fille aînée a emmené un peu partout en voyage (enfin, que j'ai transporté dans mon sac).

carnet de voyage,journal de voyage,vacances,enfant

Elle y racontait chaque jour ce qu'elle avait fait ou ce qu'elle avait apprécié. Et elle l'illustrait avec des dessins, en collant des images ou les tickets des lieux visités. Elle était libre d'en faire ce qu'elle voulait. Elle aurait pu aussi s'en servir de carnet de dessin pour les moments d'attente ou les longs trajets de voiture. Mais elle a voulu dédié une page par journée. 

Carnet de voyage (6).JPG

Une bonne manière de s'entraîner à écrire. Elle nous demandait régulièrement l'orthographe des mots. Sa petite sœur avait aussi son carnet qu'elle gribouillait à loisir. 

IMG_3206.JPG

Dès que nous arrivions au restaurant, c'était le rituel : chacune son carnet en attendant les plats. Voilà pourquoi j'ai baladé chaque jour avec mon sac à dos pour y mettre, entre autres, les deux carnets et les deux trousses de stylos et crayons de couleur.

IMG_3356.JPG

Je pense leur reprendre des carnets à chaque voyage. D'ailleurs, je regrette de ne pas avoir fait de journal de voyage pour notre séjour au Moyen Orient

Faites-vous des carnets de voyage ?

21/05/2018

Petits bouts... d'un voyage au sultanat d'Oman

 

IMG_1975.JPG

IMG_2000.JPG

IMG_1526.JPG

IMG_1815.JPG

IMG_2089.JPG

IMG_2111.JPG

IMG_1636.JPG

IMG_1687.JPG

IMG_1906.JPG

 Escalader les dunes...

et admirer le coucher de soleil

Miam les dattes auraient pu dire les filles dans la palmeraie

 Grande mosquée

Camel family

Au marché aux poissons

Celle qui redécouvrait les joies de la plage

Mascate ou Muscat

Wadi rafraichissant en plein désert

15/04/2018

Quand sur la plage, une tortue a pondu

Nous avons eu la chance de voir un spectacle incroyable lors de nos dernières vacances. Nous avons vu une tortue marine pondre sur une plage. Nous étions allés à la Ras Al Jinz Turtle Reserve (au sultanat d'Oman) avec l'espoir de vivre ce moment magique, mais sans garantie car ce n'était pas la période la plus propice pour la ponte. Et puis, les guides de la réserve nous ont dirigés jusqu'à la plage de nuit, éclairés par une lampe torche. Et là, une tortue verte avait creusé un grand trou dans le sable et était en train de pondre plusieurs dizaines d'oeufs, des futurs bébés tortues. Puis, elle a commencé à recouvrir le trou de sable avec ses nageoires.

Je n'ai pas de photographie (nette) de ce moment mais je crois que toute la famille s'en souviendra. Et pour revivre un peu ce moment, j'ai reconstitué la scène avec des figurines Playmobils. C'est ma grande fille qui était ravie.

tortue,voyage

 

tortue,voyage,bac sensorie,oman,pondre

tortue,voyage

tortue,voyage

tortue,voyage

tortue,voyage

tortue,voyage

tortue,voyage

Un bac, du sable, de l'eau, des perles d'eau pour faire les œufs à la coquille souple, les animaux marins et une famille de quatre personnages, et presque une heure de jeu. 

Je pourrais vous dire vous raconter plein de choses apprises sur les tortues, mais c'est ma fille qui le fera en dessin ; et je ne manquerais pas de vous le partager.

C'était ma participation au rendez-vous L'enfant et la nature.  

12/04/2018

Un vol sur nos genoux ou prendre l'avion avec un bébé de 18 mois

Après un voyage en avion avec mes enfants, je ne peux pas m’introniser experte. Mais, tout de même, avec 25 heures cumulées enfermés dans un avion (merci les retards et problèmes techniques), 4 vols, 6 décollages, 6 atterrissages (forcément) et 2 correspondances, je peux vous raconter notre expérience. Je vous avais déjà montré les sacs préparés pour occuper les filles, les pages de quiet book… Mais il a fallu préparer bien d’autres choses.

IMG_20180224_144942_4192.jpg

Déjà, avant de sortir du territoire français, il a fallu des passeports pour les filles. Si certains (comme moi) ont connu l’époque des passeports des parents sur lesquels étaient ajoutés les enfants, ce n’est plus possible. Chacun son passeport, sa photo (pas à son avantage), son visa. Pour les enfants, les passeports sont valables 5 ans et le timbre fiscal est beaucoup moins cher (17 € pour les moins de 14 ans, 42 € pour les 14 à 17 ans contre 86 € pour les adultes). Le délai n'est pas long pour avoir un passeport (nous avons attendu trois semaines après avoir déposé le dossier), c'est avoir un rendez-vous en mairie qui peut être difficile. J'ai consulté plusieurs communes pour avoir le rendez-vous le plus rapide et aux horaires qui me convenaient.

Bien sûr, réserver le vol. La cadette ayant moins de 2 ans, et voyageant sur nos genoux, son billet d’avion n’a coûté que 9% de nos billets. Mais si vous voulez un siège pour votre mini, vous pouvez décider de payer une place plein tarif. 

Ensuite, il a fallu préparer les bagages. Deux grosses valises en soute, une poussette, une valise cabine, un grand sac à main, un sac à dos à langer et un petit sac à dos, tout cela ça s’organise. 

Question poussette, son transport en avion est gratuit (tout comme les sièges auto), mais elle sera (selon la compagnie, la taille de la poussette, l'humeur de l'hôtesse) en soute dès l'enregistrement, en soute après arrivée à la porte de l'avion ou en cabine. Pour éviter de transporter notre poussette trio plutôt lourde, j'ai trouvé une poussette canne Chicco Lite Way. A l'aller, nous avons dû l'enregistrer en soute car la compagnie n'acceptait que la Yoyo (400 € neuve vs 25 € pour ma poussette d'occasion en très bon état) ; mais au retour, avec la même compagnie, nous avons pu la garder jusqu'à la porte de l'avion et donc l'avoir pour le transfert entre les deux vols. C'est sûr que si vous prenez l'avion régulièrement, l'investissement est à réfléchir.

avion,voyage,jule,bag,papa maman et moi,sac à langer

Nous avions donc avec nous une valise cabine car la cadette avait droit à 12 kg en cabine (et 10 kg en soute). Celle-ci contenait une tenue de rechange pour chacun et surtout les indispensables pour bébé comme le lait en poudre, quelques médicaments, un pyjama et une gigoteuse. Le reste des affaires pour la mini (18 mois au départ) était dans notre sac à langer, le Jule's Bag de Papa, Maman et Moi. C'est un sac à langer pratique car portable en bandoulière ou sur le dos et de nombreuses poches (dont une isotherme) pour ranger chaque chose à sa place. Nous y avions rangé tout le nécessaire de change, une tenue de rechange, un porte-bébé sling, un lange, un bavoir, deux biberons, des dosettes de lait en poudre, une bouteille d'1 litre d'eau et quelques petits pots. Quant aux jouets pour occuper la cadette, il était dans mon grand sac à main.

Faisons un focus sur les repas. Le transport des liquides est autorisé pour les bébés. Pas de soucis pour les petits pots, compotes à boire ou bouteilles d'eau. Les services de sécurité des aéroports ont maintenant des appareils pour analyser ces liquides. Question repas, la cadette mange comme nous et nous avons donc décidé de partager nos plateaux repas avec elle. Mais il n'y a pas de repas prévu pour les bébés sur les genoux. Selon les hôtesses et stewards, certains ont offert spontanément une collation pour la petite (nombreux retards, donc nombreuses collations), dans d'autres cas nous avons demandé si nous pouvions avoir un gâteau supplémentaire pour elle, mais on nous a aussi refusé la demande. C'est pour cela, qu'il veut mieux prévoir à manger pour bébé. Le réchauffage du repas ou du biberon se fait un bain-marie, il faut donc le prévoir un petit quart d'heure avant que bébé hurle de faim. Pour le premier décollage, nous avions prévu son biberon de lait du petit déjeuner, pour éviter les douleurs aux oreilles. Mais elle n'a pas eu de soucis de ce côté-là et a même fait plusieurs décollages ou atterrissages sans boire, ni têter sa sucette. 

20180301_111147.jpg

Voyage de jour ou voyage de nuit ? Nous avons testé les deux. La journée, la cadette n'a presque pas dormi car la cabine était éclairée. Résultat, après un réveil très très matinal et seules deux petites siestes pendant les vols, elle a très mal vécu un réveil pour lui remettre la ceinture de sécurité avant l'atterrissage. Mis à part cela, nous avons réussi à l'occuper sans avoir à faire les 100 pas dans le couloir de l'avion. La nuit, nous avons décidé de la mettre en pyjama et en gigoteuse après le décollage, de lui raconter une histoire... d'essayer de reconstituer un semblant de rituel du coucher. Et elle a dormi sur nous, à tour de rôle. Mais pas nous, car nous n'osions pas bouger ;)

Bref, ce n'était pas de tout repos, mais cela s'est bien passé et cela en valait vraiment la peine. Et la grande ? Elle s'est bien occupée avec le contenu de son sac à dos et en a profité pour regarder deux dessins animés qu'elle avait raté au cinéma. 

IMG_20180312_125702_165.jpg

Avez-vous déjà voyagé en avion avec des petits ? Comment cela s'est passé ? Quels conseils donneriez-vous ?

12/02/2018

Quiet book : en voyage !

Je cherchais des idées de jeux pour occuper les filles lors d'un long courrier, donc peu encombrants, légers et non bruyants. Et j'ai décidé de faire un quiet book (un livre en tissu avec des activités), enfin des pages, je verrais après le voyage comme les assembler ensemble. Voici donc les deux premières pages sur le thème de l'avion.

quiet book,voyager avec les enfants,avion

Qui est dans l'avion ?

La première page devrait plaire à la cadette. Je suis partie d'un coloriage d'avion pour faire mon gabarit. J'ai découpé l'avion dans de la feutrine grise. J'ai juste fait quelques points au fil à broder sur la queue de l'avion. Derrière chaque hublot fermé, j'ai caché une photo de chaque membre de la famille. Pour éviter que le papier ne n'abime, j'ai ajouté par dessus un morceau de pochette plastique et j'ai cousu au fil nylon transparent. Et enfin, j'ai découpé deux nuages qu'elle pourra décrocher et raccrocher grâce aux scratchs.

quiet book,voyager avec les enfants,avion

quiet book,voyager avec les enfants,avion

quiet book,voyager avec les enfants,avion

Veuillez attacher votre ceinture

Pour la deuxième, j'ai tenté de dessiner moi-même la forme du siège d'avion. J'ai accessorisé avec un tetière en feutrine blanche. L'élément principal de cette page est l'attache sangle pour s'entrainer à l'ouvrir et la fermer et attacher doudou avant le décollage. Comme la page manquait un peu de couleurs, j'ai mis du ruban liberty comme ceinture de sécurité.

quiet book,voyager avec les enfants,avion

quiet book,voyager avec les enfants,avion

quiet book,voyager avec les enfants,avion

J'espère que ces deux pages plairont et occuperont les filles. J'ai plein d'autres idées dont beaucoup trouvées sur internet, mais je risque de manquer de temps. 

Avez-vous déjà cousu un quiet book ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu