UA-64527806-1

Avertir le modérateur

27/03/2014

Une maîtresse... à l'école Steiner-Waldorf

N’ayant trouvé personne pour répondre à mes questions sur la pédagogie Steiner-Waldorf, je suis allée promener mes ballerines à l’école les Boutons d’Or à Eguilles (près d’Aix-en-Provence) lors de la conférence d’Iris Druzian : Le jardin d’enfants Steiner-Waldorf, une école maternelle différente.

J’ai donc pu, à cette occasion, visiter les deux classes du jardin d’enfants (une journée portes ouvertes est organisée ce samedi, si vous voulez découvrir la pédagogie Steiner-Waldorf par vous-même) et découvrir un exemple de journée dans les écoles Steiner.

Quand on rentre dans cette école, on a tout d’abord l’impression d’être dans une maison individuelle et d’être hors du temps. Le mobilier est en bois. Les jouets sont tous en matières naturelles comme le bois, la laine, le tissu, la cire et on trouve même des pierres ou des pommes de pin. Du coup, se dégage une odeur de bois et de cire d’abeille.

Quelques mots sur l’école

L’école a été inaugurée en 1990. C’est une association, hors contrat avec l’Education Nationale.

Elle comprend deux classes de maternelle de 15 à 20 élèves de 3 à 6 ans et deux classes de primaire : niveaux CP – CE1 et niveaux CE2 - CM1 - CM2.

Dans chaque classe du jardin d’enfants, il y a une jardinière, une assistante (une étudiante étrangère qui fait un stage d’une année en France) et une aide supplémentaire pour le repas et la sieste.

Quelques mots sur la pédagogie Steiner-Waldorf

Dans le monde, il y a 1 250 écoles Steiner et 250 000 élèves. En France, on compte 22 écoles.

J’ai repris la définition de la pédagogie Steiner-Waldorf proposée par de nombreuses écoles : La pédagogie Waldorf s'appuie sur une connaissance approfondie de l'être intérieur de l'enfant et de ses métamorphoses dans le temps. L'enfant est amené à vivre d'abord activement les choses et à les ressentir avant de les comprendre. L'enseignement est porté par des images vivantes. On cherche moins à transmettre un savoir qu'à éveiller chez l'enfant toute la palette de ses facultés, de façon adaptée à son âge, en respectant les rythmes de son développement.

La pédagogie Steiner cherche aussi cherche à éduquer la volonté et la ténacité.

Une journée-type en jardin d’enfants

Iris était une des premières jardinières d’enfants de l’école d’Eguilles. Elle a suivi une formation de jardinière d’enfants en Allemagne, qui est l’équivalent d’une formation d’éducateur d’enfants en France.

Elle nous a raconté sa matinée lors qu’elle travaillait à l’école les Boutons d’Or.

Pour débuter la journée, la jardinière allumait une bougie. Les enfants arrivaient à tour de rôle dans le vestiaire où les parents retrouvaient des informations pratiques sur l’école, les enfants enlevaient leur manteau et mettaient leurs chaussons. Pourquoi des chaussons ?  Pour avoir les pieds bien ancrés dans le sol.

Les enfants arrivaient en classe et pouvaient faire un dessin avec des galets de cire, remplir rapidement une feuille, puis ranger le dessin.

La journée pouvait vraiment commencer. Les enfants s’installaient devant la table des saisons (je vous en parle un peu plus loin). Iris utilisait un instrument de musique pour avoir le silence. Puis venait le rituel journalier : la découverte d’un petit objet qu’un lutin avait amené et qui circulait d’enfant en enfant. Pourquoi ce rituel ? Pour préparer à la concentration et parce qu’il est rassurant pour un enfant de retrouver chaque jour les mêmes rituels. La répétition et la lenteur sont aussi importantes.

Iris disait bonjour à chacun en chantant. Chaque enfant allait ensuite réveiller une poupée. Les poupées Waldorf sont fabriquées en matériaux naturels et volontairement sans expression pour permettre aux enfants d'exprimer les sentiments qu'ils désirent.

Ensuite, venait le moment de jeu libre. Les enfants étaient libres de jouer aux jouets de leur choix ou de déplacer le mobilier. Mais le cadre de vie était strict, bien que différent des écoles classiques.

Plusieurs activités manuelles pouvaient être proposées comme la préparation du pain, la couture, la laine, le modelage avec de la cire, la culture de graines…

Puis, les enfants faisaient une ronde en chantant et en alternant le lent et le rapide. Des histoires étaient racontées, mais plus souvent avec des marionnettes qu’avec un livre. Pourquoi pas un livre ? Parce que si on vous conte une maison de sorcière sans vous montrer d’illustration, chacun pourra imaginer cette maison. 

La matinée se terminait par l’aurevoir en chanson.

Quelques exemples de tables des saisons

Une table des saisons est une mise en scène avec des tissus de couleurs de saison, des petits personnages ou animaux en matière naturelle et morceaux de nature comme des pommes de pin, cailloux, végétaux. 

école,steiner-waldorf,table des saisons

école,steiner-waldorf

Crédit photo

Si vous avez fait une partie de votre scolarité dans une école Steiner-Waldorf et qu'ensuite vous avez intégré une école classique, je serais ravie de savoir comment s'est passée cette transition.

montessori,école,homeschooling

Dans la série sur l'école, vous pouvez lire :

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu