UA-64527806-1

Avertir le modérateur

01/12/2015

L'art est un jeu d'enfant #10 : le plastique fou qui m'a rendue dingue

Une feuille de papier toute légère, qui devient un morceau de plastique presque aussi léger. Pour ce nouveau rendez-vous, nous avons voulu jouer avec le plastique fou. Vous ne connaissez pas ? C'est une feuille de plastique très fine à décorer et qui rétrécit (et s'épaissit) à la cuisson au four. Je ne souvenais avoir fait un porte-clés dans cette matière quand j'étais jeune. Mais je ne souvenais pas pourquoi ces feuilles portaient si bien leur nom. Leur cuisson m'a rendu dingue. D'ailleurs je suis avide de conseils.

Je vais vous montrer un marque-page que ma fille a réalisé pour son papa. Mais je vous montrerai aussi tout plein de trucs ratés.

Le matériel nécessaire :

  • Une feuille de plastique fou blanc
  • Un marqueur rouge
  • Une perforatrice
  • Un crayon de papier
  • Une règle
  • Une paire de ciseaux
  • Du papier sulfurisé
  • Un four et une plaque de cuisson
  • Du papier à poncer
  • Un ruban
  • Une plume
  • Une poubelle

Pour commencer, j'ai coupé en deux une feuille A4 et fait un trou, pour mettre pour tard un ruban, avec une perforatrice.

P1210445.JPG

J'ai laissé ensuite ma fille décorer le marque-page avec un marqueur rouge. Certains plastiques fous dépolis peuvent être décorés avec des feutres ou des crayons de couleurs. Sinon, il parait que l'on peut poncer légèrement le plastique fou cristal, blanc ou en couleur si on ne veut pas être limité aux feutres permanents.P1210446.JPG

Viens l'étape de la cuisson. Sur le mode d'emploi, il était indiqué 2 à 3 minutes de cuisson entre 150°C et 180°C, le plastique fou juste posé sur du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. A la cuisson, le plastique se tord, gondole... mais il parait que c'est normal et qui ne remet à plat en fin de cuisson. Sauf que... lorsqu'il se plie en deux et que le haut et le bas du marque-page se collent ensemble, on a beau attendre, ça ne se décollera plus. J'ai bien essayé de le sortir du four pour essayer de la décoller, sans succès. J'ai donc refait plusieurs essais (à chaque fois ma fille redécorait un nouveau marque page. A 150°C, à 165°C, en mettant du papier sulfurisé par dessus, en le maintenant avec des galets... Et bien sûr à la sortie du four, je mettais vite le marque-page sous un gros livre en attendant qu'il refroidisse.

Au final, sur 6 marque-pages et 4 boules de Noël réalisés, un seul est parfaitement plat. Celui-ci :

Avant cuisson

P1210447.JPG

Après cuisson (on voit bien la taille finale comparée à celle d'origine)

P1210448.JPG

 Dommage, parce que j'aimais beaucoup les dessins de celui-ci.

P1210452.JPG

Ensuite, son papa a légèrement poncé les angles du marque-page et on y a ajouté un ruban et une plume (aux couleurs de Noël.

marque-page,plastique fou

 Quelques photos des ratés.

IMG_0321.JPG

P1210449.JPG

C'était ma participation au rendez-vous L'art est un jeu d'enfant sur le thème : léger comme l'air.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu