UA-64527806-1

Avertir le modérateur

21/10/2017

Maman, il sent trop bon ton savon ! Ou le savon main liquide fait maison

Adieu recharges de savon liquide dans leur emballage plastique. Je fais depuis quelques mois du savon liquide pour se laver les mains dans la cuisine. 

savon liquide,main,DIY,fait maison

Pour 500 ml de savon liquide :

  • 450 ml d'eau
  • 20 g de savon de Marseille en copeaux, paillettes ou à râper soi-même
  • Une cuillère à soupe d'huile de coco
  • 10 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse
  • Quelques gouttes d'huile essentielle ou le jus d'un demi-citron

Faites chauffez l'eau et laissez-y fondre le savon en remuant régulièrement. Arrêtez le feu, ajoutez l'huile de coco pour le côté hydratant, mélangez et laissez refroidir. Ajoutez le jus de citron pour parfumer. Je ne mets pas d'huile essentielle car les filles se lavent les mains avec. Bon, le citron se sent à peine, si vous avez une autre idée de parfum naturel, ça m'intéresse. Puis ajoutez l'extrait de pépin de pamplemousse qui fait office de conservateur.

savon liquide,main,DIY,fait maison

Je fais toujours plus de savon que le contenance du distributeur, alors je conserve le stock en surplus dans un bocal. Et souvent, comme je ne pèse pas, je surestime la quantité de savon de Marseille, du coup le résultat n'est pas assez liquide. Pas de soucis, j'ajoute un peu d'eau dans le distributeur de savon et je le secoue pour mélanger et diluer le savon pour les mains.

savon liquide,main,DIY,fait maison

Un peu de mon temps pour un petit geste pour la planète. Et vous, quel est votre dernière action pour la planète ?

09/10/2017

Bricolage pour le circuit de train : le tunnel en papier mâché

train,tunnel,DIY,papier mâché

Je crois que l’idée m’est venue en juillet lorsque les cadeaux d’anniversaire ont agrandi le circuit de train. Et la réalisation a été étalée sur tous les mois d’été donc… Hum, même plus, puisque le train a enfin pu passer sous ce tunnel fin septembre. Alors, non, ce n’est pas un bricolage qui prend des heures et des heures. En quelques jours (il faut un peu de temps de séchage entre les couches du papier mâché), cela peut être réalisé. Si cela vous tente, voici comme nous avons réalisé un tunnel pour le circuit de train.

Matériel nécessaire :

  • Un support cylindrique plus grand (en hauteur et largeur) qu’une locomotive ou un wagon (nous avons utilisé un bocal à spaghetti)
  • Du film plastique alimentaire (c’est juste pour éviter que le tunnel reste collé au support)
  • De vieux journaux ou prospectus
  • De la colle (fabriqué à partir d’eau et de farine, je vous mets le mode d’emploi plus tard)
  • Une paire de ciseaux
  • De la peinture verte et grise
  • Des pinceaux

La première étape consiste à recouvrir le bocal (ou votre support) de film plastique. 
Ensuite, nous avons déchiré des morceaux de papiers publicitaires. En parallèle, j’ai fabriqué la colle. Pour cela, j’ai mélangé une tasse d’eau avec une demi-tasse de farine. J’ai mis à chauffer quatre tasses d’eau dans une casserole. A ébullition, j’ai versé le mélange d’eau et farine dans la casserole et laisser chauffer un peu le temps que la colle prenne une consistance un peu épaisse. C’est simple et la colle peut se conserver dans une boite fermée plusieurs jours au réfrigérateur.

Nous avons ensuite collé les morceaux de papier sur le bocal en essayant de ne pas faire quelque chose de régulier, puisque l’extérieur du tunnel peut être des rochers ou de la végétation (donc avec des aspérités). Comme je le disais, cela s’est fait en plusieurs étapes pour laisser le papier mâché sécher. 

Une fois le tunnel suffisant épais, je l’ai décollé du cylindre et nous avons renforcé les parties qui n’étaient pas assez rigides, toujours avec du papier mâché.

Tunnel train papier maché (2).JPG


J’ai ensuite coupé un peu les bords du tunnel pour qu’il soit bien stable une fois posé au sol. Et enfin, ma fille a peint le tunnel, vert herbe pour l’extérieur, gris béton pour l’intérieur.

Tunnel train papier maché (3).JPG

Tchou tchou !

tunnel,train,brio

train,tunnel,DIY,papier mâché,brio

 

Tunnel train papier maché (14).JPG

Tunnel train papier maché (9).JPG

11/09/2017

DIY son premier puzzle d'encastrement

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

Il y a une nouvelle activité qui plait beaucoup à la cadette (13 mois d'ici peu) en ce moment : enlever et remettre les bouchons, couvercles et autres capuchons. Une petite boîte à goûter avec couvercle a d'ailleurs été d'une grande aide pour patienter dans la salle d'attente du médecin. Oui, mais les jouets d'encastrement genre puzzle ou boite à formes que l'on trouve en magasin de jouets sont trop complexes pour elle, bien qu'estampillés à partir de 12 mois. Alors, j'ai fabriqué son premier puzzle avec une seule forme à positionner et une forme ronde, parce c'est le plus simple. Qu'est-ce que soit le sens dans lequel on emboite la forme, ça marche.

Matériel nécessaire :

  • Un bloc de pâte Fimo Pro
  • Un bloc de pâte Fimo Soft ou Kids (plus souple)
  • Un bouchon en plastique (pas trop petit, genre bouteille de lait)
  • Du film alimentaire
  • Un rouleau à pâtisserie
  • Une règle
  • Un couteau
  • Un four
  • Une plaque de cuisson
  • Une feuille de papier sulfurisé

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

J'ai mis le four à préchauffer à 110°C. J'ai mis la pâte Fimo Pro dans du film alimentaire (pour éviter qu'elle colle au rouleau) et je l'ai abaissée de moitié environ avec le rouleau à pâtisserie. J'ai découpé à l'aide du bouchon l'emplacement de l'encastrement et découpé au couteau le surplus de pâte sur le bord pour faire un rectangle (plus ou moins) régulier. J'ai ensuite étalé la moitié de la pâte Fimo Kids pour la coller sous le puzzle. Cela permet de faire ressortir l'emplacement où l'enfant doit positionner le bouchon, grâce aux couleurs contrastées. J'ai ensuite mis le puzzle sur du papier sulfurisé sur la plaque de cuisson et enfourné pour 30 minutes. Après cuisson, il ne faut pas laisser le puzzle sur la plaque chaude pour éviter qu'il continue de cuire.

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

DIY puzzle bébé (1).JPG

Et voilà le premier puzzle de bébé. Elle y a déjà  joué plusieurs fois. Elle est fière quand le bouchon s'emboite bien et se promène même avec pour le faire debout.

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

puzzle,1er âge,bébé,DIY,fimo,encastrement

Bon, j'ai surtout fait cela pour le plaisir de bricoler et tester la pâte Fimo. Parce que j'avais vu un puzzle en bois avec une forme ronde pour moins de 6 € (aperçu chez Ambiance Montessori, mais cela doit se trouver dans d'autres boutiques) ; et entre l'achat de la matière première, l'électricité pour le four et mon taux horaire ;) je ne suis pas très loin de ce coût de revient.

Dans le même genre, j'ai repris l'idée du blog Les Mercredis Jolis et créé une boite à formes simple à partir d'une boite de céréales pour bébé. Je vous laisse voir son tutoriel. Pour l'instant, la cadette ne joue qu'avec le couvercle à grande ouverture ronde. Le couvercle avec la fente pour les rondelles de bois est encore difficile pour elle car elle n'a pas compris que les pièces devaient être rentrées sur la tranche.

boite à fomes,DIY

Avez d'autres d'idées de jeux fait maison pour les bébés à partir d'un an ?

puzzle,1-2 ans,diy

Edit du 20 septembre 2017

Suite à des commentaires au sujet de la composition de la pâte Fimo, j'ai contacté la marque Staedtler qui m'a répondu dès le lendemain : "suite à votre demande et après consultation de notre laboratoire, nous vous confirmons que la pâte FIMO ne contient aucun produit dangereux pour la santé ou allergène (voir caractéristiques produits ci-jointes). Toutefois STAEDTLER ne conseille pas l'utilisation de la pâte FIMO pour la création d'objets ou d'ustensiles en contact avec les aliments." Merci Catherine pour toutes ces informations !

puzzle,1-2 ans,diy

 

puzzle,1-2 ans,diy

30/05/2017

DIY fabrication de blocs de construction colorés

blocs,construction,jeux,cubes,DIY,fait main,sensoriel

Parmi les jeux qui plaisent longtemps, il y a les cubes et blocs en bois pour faire des constructions. L'ainée aime construire, la cadette aime détruire. Alors, je cherchais de nouvelles boites de jeux pour agrandir notre stock de blocs. J'ai découvert l'existence de blocs sensoriels, colorés ou miroirs avec une structure en bois. Sauf qu'ils sont souvent vendus par lot d'une vingtaine environ et pas vraiment bon marché. Dans l'idéal, j'aimerais 5 blocs de chaque style. Du coup, j'ai cherché un tutoriel pour en fabriquer moi-même. Après de nombreux clics, j'ai trouvé que certains se servaient d'éléments de tour type Jenga comme structure pour faire des blocs sensoriels. 

J'ai préféré fabriquer plutôt des blocs colorés, soit avec une partie translucide, mais en utilisant l'idée de base.

Voici donc comment réaliser facilement ces blocs. Il faut :

  • Des briques de tour en bois type Jenga (il faut 8 briques pour faire un bloc)
  • Des pochettes plastique ou protèges cahier translucides et colorés
  • De la colle à bois
  • Un serre-joint (mais on peut faire sans)
  • Une paire de ciseau
  • Une règle
  • Un stylo

blocs,construction,jeux,cubes,DIY,fait main,sensoriel

blocs,construction,jeux,cubes,DIY,fait main,sensoriel

Avec la colle à bois, il faut assembler 4 briques de façon à créer un rectangle, puis un deuxième rectangle. Ensuite, il faut couper un rectangle de 6 x 9 cm de plastique coloré. Et assembler le tout avec la colle.

Après séchage, le jeu peut commencer.

Nous avons joué à regarder les rayons de soleil passer à travers la partie translucide du bloc. Si vous avez une table lumineuse, ça doit être sympa aussi.

blocs,construction,jeux,cubes,DIY,fait main,sensoriel,soleil

Et puis ces blocs colorés ont rejoint les autres blocs de construction.

blocs,construction,jeux,cubes,DIY,fait main,sensoriel

Il est bien sûr possible de réaliser la même chose avec un tasseau en bois plutôt que des briques de jeu. Cela revient encore moins cher ; il faut juste couper 8 morceaux de tasseau de taille strictement identique (c'est pour cette raison que je n'ai pas tenté ;).

J'ai encore de nombreuses briques en bois, je réfléchis juste au prochain DIY. Des suggestions ?

06/04/2017

Mon démaquillant bi-phasé bio, en 1 minute 34

Depuis janvier, je démaquille bio, assez écolo (on en reparle plus bas) et home made. Non, je n'ai pas passé un diplôme de cosmétologie. J'ai juste mélangé une eau florale et une huile végétale dans un flacon... Et tadam, j'ai un démaquillant bi-phasé qui enlève beaucoup mieux le maquillage que l'eau micellaire que j'avais l'habitude d'utiliser.

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

J'ai réalisé mon démaquillant avec 60 ml d'huile de noisette bio, 40 ml d'hydrolat de fleur d'oranger bio et 5 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse (utilisé comme conservateur). J'ai choisi l'huile de noisette car j'ai une peau mixte et l'eau de fleur d'oranger... parce que j'adore cette odeur. Mais voici quelques suggestions selon votre type de peau :

Peau normale

Huile végétale : rose musquée, onagre, argan, jojoba...

Hydrolat : fleur d’oranger, hamamélis, verveine...

Peau mixte à grasse

Huile végétale : noisette, pépin de raisin, jojoba, argousier, macadamia, myrte, géranium...

Hydrolat : romarin, lavande, hamamélis, sauge...

Peau sèche et sensible

Huile végétale : amande douce, germe de blé, jojoba, nigelle, sésame, argan, avocat, bourrache, coco, noyau d'abricot...

Hydrolat : bleuet, fleur d’oranger, rose, tilleul, santal blanc, camomille...

Le point négatif : comme lorsque je fabrique du liniment pour bébé, je me retrouve avec plusieurs flacons vides à recycler. Lesquels flacons contenaient les ingrédients principaux du cosmétique maison que je mets dans un joli flacon (encore) réutilisable. Alors la question se pose de l'intérêt de faire soi-même au niveau emballage. A moins que je ne produise moi-même mon eau florale avec les roses du jardin. Et là, j'en connais qui vont rire... parce ce qu'ils connaissent mon jardin et surtout parce qu'ils s'y connaissent en eaux florales. Alors pour un objectif zéro déchet, on peut sûrement mieux faire.

Bon, je vous rassure. Oui, je pense quand même que faire son démaquillant, c'est plus écologique. Tout d'abord, contrairement à un démaquillant classique dont la composition fait la moitié de sa très grande étiquette, je me limite à trois ingrédients et surtout je choisis des ingrédients d'origine biologique. Ceux-ci sont produits de façon respectueuse de l'environnement. De plus, lorsque je mets mes cotons lavables imbibés de lotion démaquillante dans le lave-linge (avec de la lessive écologique), je réduis ma contribution à la pollution des eaux. Enfin, pour les amis des bêtes, ce cosmétique n'a pas été testé sur des animaux (mais sur des enfants après le carnaval).

Et surtout comme je le disais plus haut, ce mélange enlève parfaitement le maquillage : rouge à lèvres, fard à paupière, mascara waterproof... J'ai vraiment l'impression d'avoir un visage parfaitement nettoyé.

Si vous fabriquez vous-même votre démaquillant, quelle est votre recette ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu