UA-64527806-1

Avertir le modérateur

09/08/2017

Sortie en famille à l'Ecomusée de la Forêt (13)

écomusée,forêt,gardanne

Voici une sortie que je voulais faire depuis quelques temps. Et en cette période de très grosse chaleur, où nous restions enfermés la journée dans l'obscurité de la maison, je me suis dis que voir un peu la nature, même dans un musée (d'autant plus climatisé), serait sympa.

L'écomusée de la forêt à Gardanne n'est pas uniquement un musée. Il y a aussi un parc de 9 hectares avec un parcours avec activités et énigmes, des jardins à thèmes et un espace vieux métiers. Malheureusement le jour de notre visite, il y avait un peu de vent et le parc était fermé à cause des risques d'incendie. Mais j'ai été agréablement surprise car nous avons eu 50% de réduction sur l'entrée du musée dû à cette fermeture.

Le musée est sur 3 niveaux (avec ascenseur, que j'ai apprécié avec la poussette) et sur 1000 m². Nous y avons passé une heure environ (car l'ainée ne lisant pas encore, nous avons zappé la plupart des panneaux). Le musée est ludique et interactif avec beaucoup de découvertes sensorielles. Nous avons d'abord joué à reconnaître des éléments, des bruits et des odeurs de la forêt sur un mur des sensations.

Ecomusée forêt Gardanne (14).JPG

Ecomusée forêt Gardanne (3).JPG

Nous avons ensuite découvert la faune et la flore des forêts méditerranéennes avec des photos, des maquettes ou des petits animaux naturalisés. Il y avait par exemple, une reproduction d'un sous-sol de forêt où l'on pouvait apercevoir des vers de terre ou des lapins.

Ecomusée forêt Gardanne (5).JPG

Ecomusée forêt Gardanne (12).JPG

Une partie du musée est consacrée à la protection de cet écosystème et notamment à la prévention des risques d'incendie. Comme nous avons connu beaucoup incendies en Provence cet été, cette partie a beaucoup intéressé ma fille ainée. Il y avait même une reproduction d'une petite partie de caserne de pompiers. Toute cela avec un son de feu de forêt, des photos et vidéos ; nous avions l'impression d'être parmi les pompiers à lutter contre le feu.

Ecomusée forêt Gardanne (9).JPG

Ecomusée forêt Gardanne (8).JPG

La sortie a été appréciée. J'ai trouvé que le musée était adapté à plusieurs tranches d'âge d'enfants, notamment grâce aux jeux et éléments sensoriels. 

Si vous souhaitez vous y rendre :

Ecomusée de la Forêt

CD7 Chemin de Roman

13120 Gardanne

http://ecomusee-foret.org

Attention, c'est fermé le samedi et deux semaines en août.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06/08/2017

Recette bébé : flan de brocoli et fromage de brebis

En ce moment, les repas de bébé tournent beaucoup autour des légumes de la ratatouille (tomate, aubergine et courgette) ; alors pour changer, j'ai préparé du brocoli. 

petit pot,recette bébé,brocoli,flan

Ingrédients (pour 2 portions)

  • 3 fleurettes de brocoli (frais ou surgelé)
  • 1 oeuf
  • 90 ml de lait 2e âge ou lait de croissance
  • 1 cuillère à soupe de fromage frais de brebis

Préchauffez le four thermostat 6 ou 180°C. Mettez le brocoli à cuire à la vapeur. Au Babycook, il faut mettre de l'eau dans la cuve au niveau 3. Enlevez toute l'eau de cuisson et mixez. Battez un œuf en omelette. Ajoutez-y le lait, le fromage et le brocoli mixé (environ 3 cuillères à soupe bombées). Mélangez bien. Versez dans un ramequin ou bocal et enfournez 20 minutes.

Recette testée (deux fois) et approuvée par bébé (11 mois et 4 dents).

Rendez-vous sur Hellocoton !

03/08/2017

Il était une fois un livre #171 : Nous serons toujours là pour toi

En lisant ce livre à ma fille, j'ai tout de suite pensé au livre Je t'aimerais toujours, quoi qu'il arrive. Alors j'ai cherchais à quelle époque j'avais parlé de livre... et chose étonnante, je ne l'ai jamais présenté ; pourtant qu'est ce que je l'ai lu. Bon, du coup, je vais d'abord vous parler de Nous serons toujours là pour toi de Stephan Valentin et Denitza Mineva aux éditions Pfefferkorn. 

livre,nous serons toujours là pour toi

L'histoire est simple : des parents déclarent à leur enfant qu'ils seront toujours là pour lui. Alors le petit garçon s'interroge : quelle que soit la situation ou ce qu'il fait ? Et il demande à ses parents qui le rassurent. Oui, même s'il a peur, est parti loin, est malade, a fait des bétises... Le titre du livre revient donc comme un refrain, sur chaque page de droite. 

IMG_9271.JPG

IMG_9274.JPG

IMG_9275.JPG

IMG_9276.JPG

Je trouve le livre intéressant, ma fille aime bien qu'on lui lise, je crois que depuis l'arrivée de sa petite sœur elle a parfois besoin de ce genre de message. Cependant, je préfère le texte et les illustrations de Je t'aimerais toujours, quoi qu'il arrive. Si vous avez lu les deux livres, lequel a votre préférence ?

jardin,livreLivre reçu en service de presse

Rendez-vous sur Hellocoton !

01/08/2017

Activité dessin : à quoi te fait penser ce nuage ?

Voici une idée d'activité dessin à faire pendant les vacances des enfants :

1 Photographier des nuages

2 Imprimer les photos sur papier

3 Laisser votre enfant imaginer une forme, un animal... dans ces nuages

4 L'inviter à dessiner les détails comme les oreilles d'un lapin, le feu craché par un dragon...

4-6 ans

4-6 ans

4-6 ans

Bon mardi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

31/07/2017

Communiquer avec bébé en signant #2

L’aventure signer avec bébé continue. Bon, nous essayons de signer, elle pas encore. Mais comme elle maîtrise de mieux en mieux ses mains (elle tape dans les mains et fait aurevoir), je pense qu’elle ne devrait pas tarder à essayer de communiquer par geste avec nous. A moins qu’elle s y mette de retour à la crèche. Car comme je le disais précédemment, à la crèche, ils signent enfin les personnes formées pour le moment, mais cela fait partie du projet pédagogique.


C’est pourquoi, et parce que certains parents l’avaient demandé, la crèche de la cadette a organisé des ateliers de langue des signes pour les parents et les personnes travaillant à la crèche non encore familière avec ce mode de communication. Car finalement, les signes permettaient aux auxiliaires et éducatrices de la crèche de mieux comprendre les enfants. Mais les parents eux, étaient toujours aussi perplexes quant aux demandes de leurs enfants. Et un geste pris pour une extrait de la chanson "la fourmi m’a piqué la main" signifiait en fait "encore". Vous voyez, lorsque que l’on tape le bout des doigts dans la paume de l’autre main. 


Ce fût intense. Je pense bien que nous avons vu une centaine de signes (voire plus) en trois heures. Mais ce fût très intéressant. Après un peu d’historique, j’ai été très étonnée que la langue des signes ne soit reconnu que depuis peu ; nous avons attaqué les mots par thème. Le repas, le coucher, le jeu, les sentiments… Bien sûr, ce n’était pas possible de tout retenir. Chacun se concentrait sur les mots qui lui semblait important. Celui qui avait un bébé cascadeur retenait notamment tous les gestes pour prévenir du danger. Celui qui avait un bébé plus âgé voulait mieux comprendre les sentiments de son enfant. Quant à la directrice de la crèche, elle a très bien intégré les gestes "ranger" et "jouets"… allez savoir pourquoi ;)


Je me suis efforcé de penser aux situations du quotidien pour réfléchir aux gestes à faire au moment du coucher par exemple : changer, livre, doudou, sucette, dodo. Le but n’étant pas de tout signer, juste les mots clés. 

Alors, oui, j'avais déjà un livre pour apprendre les signes, mais ce n'est pas pareil en atelier. Les schémas d'un livre sont parfois interprétables de plusieurs façons (j'en parlais ici). Il n'est pas mentionné l'origine des gestes. Et cela aide beaucoup à les retenir. Maman se dit soit en tapant deux fois l'index sur l'arrête de son nez, rapport à l'instinct maternel ; ou avec un geste sous le sein, rapport à l'allaitement (la langue des signes n'étant pas universelle, il peut exister plusieurs signes pour un même mot). Autre exemple illustré par ma fille ainée (6 ans et très intéressée par ce mode de communication). Pour signer "maison", on représente un toit avec ses deux mains. Pour signer "école" ou "crèche", on représente une pente de toit avec une main, et les doigts de l'autre main bouge sous le toit pour symboliser les enfants.

 

signer avec bébé, LSF,maison

signer avec bébé, LSF,crèche,école


Et le langage oral dans tout ça ? Les études ont démontrés qu’apprendre le langage des signes ne freine pas l’apprentissage de la parole. Les enfants oublient les gestes, lorsqu’ils savent communiquer oralement. Cependant, il faut toujours parler aux enfants et les signes viennent en accompagnement (on parle bien sûr du cas des enfants sans handicap). C’est d’ailleurs pour ça que l’on ne signe pas tout.


Pour la suite, à la rentrée la cadette continuera à fréquenter la crèche et donc à voir des adultes et des bébés signer. Et nous participerons toutes les deux (l’ainée semble aussi intéressée) à cinq ateliers de langage des signes avec Valia à Kid & Sens. 


Quelques articles intéressants sur le sujet :

http://www.kid-sens.com/post/Communication-gestuelle

http://naitreetgrandir.com/blogue/2014/03/15/la-langage-d...

Et quelques vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=qigNQMKrhfE

https://www.youtube.com/watch?v=gl6rW_bp1KQ

N'hésitez pas à me parler de votre expérience.

Rendez-vous sur Hellocoton !
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu