UA-64527806-1

Avertir le modérateur

12/03/2014

Il était une fois un livre #45 : Petit ours brun s'habille tout seul

J'ai souvent entendu parler du livre Apprends à t'habiller avec P'tit Loup d'Eléonore Thuillier. Mais saviez-vous qu'il existait un livre très semblable dans la collection Petit ours brun ?

Petit ours brun s'habille tout seul de Marie Aubinais et Danièle Bour est édité aux éditions Bayard Jeunesse. C'est un livre à manipuler pour apprendre à s'habiller seul.

livre,petit ours brun,autonomie

livre,petit ours brun,autonomie

livre,petit ours brun,autonomie

livre,petit ours brun,autonomie

livre,petit ours brun,autonomie

livre,petit ours brun,autonomie

Nouer ou les dénouer ses lacets, détacher ou attacher des scratchs ou des boutons pressions, boutonner ou déboutonner, fermer ou ouvrir une fermeture éclair et nouer ou dénouer une écharpe. Bref, s'exercer sur Petit ours brun pour ensuite devenir autonome, grâce à ce livre aux pages cartonnées et qui présente l'avantage d'être moins encombrant que des cadres d'habillage Montessori (mais assurément moins solide).

C'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

05/03/2014

Il était une fois un livre #44 : Vasarely

Aujourd'hui, je vous propose un livre + un musée + une activité sur le plasticien Victor Vasarely. Pour pallier au temps gris, nous sommes allés faire une cure de couleurs à la Fondation Vasarely.

Nous en avons ramené ce livre :

vasarely,musée

Vasarely vous a à l'oeil de Sylvie Girardet et Nestor Salas dans la collection Salut l'artiste des éditions Le musée en herbe. C'est un livre jeu qui présente sur chaque double-page une oeuvre d'un artiste (ici donc, Vasarely) et un jeu comme trouver les différences, reconnaître une partie d'un tableau, recolorer une oeuvre. 

vasarely,musée

vasarely,musée

vasarely,musée

Un moyen ludique de découvrir l'art.

Et le musée

vasarely,musée

La Fondation Vasarely est un musée plutôt accessible aux jeunes enfants avec les immenses oeuvres de l'artiste qui peuvent être vues de très bas. Les contrastes et les couleurs jouent aussi sur leur intérêt (ma fille avait moins d'un an pour notre première visite).

vasarely,musée

Nous nous sommes concentrés sur les 7 salles en alvéoles du rez-de-chaussée et les 44 oeuvres monumentales, en une demi-heure (c'est l'avantage d'habiter à 5 minutes). Nous nous sommes assis sur les bancs de chaque salle pour les regarder et choisir notre préféré ; puis nous nous sommes approchés des oeuvres pour observer les différences de matières (tapisserie, céramique, émaux...). En enfin, nous avons choisi une carte postale à la boutique pour une activité dessin.

L'activité donc (après une pause goûter). Nous avons exercé nos talents de copiste. Moi, au dessin, ma fille au coloriage.

vasarely,musée

Bientôt exposé à la Fondation ?

C'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

26/02/2014

Il était une fois un livre #43 : Petit diable

Je commence à ne plus savoir de quel livre j'ai déjà parlé. Mais après vérification, je n'avais pas encore présenté le livre Petit Diable de Pénélope Jossen aux éditions L'école des loisirs.

livre,école des loisirs

L'histoire : Amélie veut être toujours la première. Du matin au soir, elle est la première à se lever, à finir son dessin, en haut du toboggan... Un jour, un petit diable est avant elle dans la salle de bain pour se brosser les dents, et toute la journée, il est passe devant Amélie. Furieuse, elle lui joue une farce et l'enferme à l'extérieur de la maison. Mais ce n'est finalement pas amusant d'être la première lorsque l'on est toute seule.

livre,école des loisirs

livre,école des loisirs

livre,école des loisirs

livre,école des loisirs

livre,école des loisirs

Les illustrations : des dessins aux couleurs pastel crayonnés avec des décors épurés pour se concentrer sur les personnages.

Mon avis : j'aime lire cette histoire à ma fille. Pas parce qu'elle veut toujours être la première et passer devant les autres. Au contraire, elle est celle qui n'ose pas s'imposer dans la queue au toboggan au parc. Mais avec cette histoire, on n'apprend que l'important n'est pas d'être le premier mais qu'on doit jouer chacun son tour ou ensemble et que l'amitié est plus importante que la compétition.

livre,école des loisirs

Cette semaine sur les autres blogs :

24/02/2014

Peur du noir

Se faire réveiller à 1 heure du mat' par une petite fille qui crie "je vois pas". Découvrir que les spécialistes ont raison avec leur "de 2 à 6 ans, les enfants font davantage de cauchemars". Retrouver une veilleuse sur une étagère, mise sur la liste de naissance mais restée un élément purement décoratif.

Bref, ma fille qui a toujours dormi dans le noir, a réclamé la lumière pendant un peu plus d'une semaine. Et puis, elle s'est apaisée, rassurée de savoir sa veilleuse (éteinte la grande majorité du temps) dans son lit.

Du coup, je suis partie à la recherche d'un livre sur les cauchemars et la peur du noir et je suis tombée sur le projet Le petit monstre du noir.

le petit monstre

C'est un projet participatif (comme le projet Un bout de chemin auquel j'ai contribué très modestement). Vous versez une participation (avec une contrepartie) sur le site Ulule pour aider à la création d'une maison d'édition à Clermont-Ferrand, à la publication d'un livre jeunesse et d'aider la Compagnie Tournesols en Art'Monie qui a créé le spectacle P'tit monstre.

Je partage avec vous le résumé du livre : parfois, la nuit, dans le noir, on peut entendre des petits bruits, comme des petites pattes, et des petits sons, comme des petits baillements. C'est le petit monstre du noir. L'histoire raconte la rencontre entre un enfant et un petit monstre du noir.

Et je vous invite à découvrir la page Ulule du projet Petit monstre et la page Facebook de la future maison d'édition La poule qui pond pour en savoir plus.

projet participatif,peur,monstre

19/02/2014

Il était une fois un livre #42 : des imagiers à toucher

Les livres à toucher font partie des premiers livres enfants que l'on a eu à la maison. Mais mes préférés sont les imagier à toucher des éditions Milan. Cette collection, qui a débuté avec les livres Je me lave, Je me couche et Je m'habille, compte aujourd'hui 13 titres.

Pourquoi j'aime cette collection ?

1 Pour les jolies illustrations d'Amélie Graux, qui illustre aussi Oops et Olala ou la rubrique "le petit monde" du magazine Popi.

2 Pour la très grande variété de textures présentée dans ces livres, des tissus doux, rugueux, des matières plastiques, des matières gluantes... qui rend presque réaliste les objets

3 Pour les thèmes qui parlent forcément aux enfants

4 Pour la solidité des livres avec leurs pages cartonnées

Et je vous laisse vous faire votre propre opinion avec ces images des titres Je me lave et Noël.

imagier,texture,milan jeunesse

imagier,texture,milan jeunesse

imagier,texture,milan jeunesse

imagier,texture,milan jeunesse

imagier,texture,milan jeunesse

 

imagier,texture,milan jeunesse

 

imagier,texture,milan jeunesse

C'est ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu