UA-64527806-1

Avertir le modérateur

06/02/2019

Il était une fois un livre #213 : Petit dragon

Nous restons en Chine pour la lecture du jour avec Petit dragon de Christoph Niemann chez Gallimard Jeunesse.

livre,petit dragon,chine

C'est une histoire d'amitié entre une petite fille Lin et un dragon. Lin reçoit un petit dragon en cadeau. Mais un jour le dragon casse un vase et le père de Lin décide de le mettre en cage. Le lendemain, le dragon a disparu. Lin va grimper une montagne, suivre une muraille, traverser une rivière et, grâce à l'aide d'une sorcière, retrouver son dragon. L'histoire intègre des symboles de la Chine comme le dragon, le vase, la grande muraille ; mais surtout ce livre est une façon de découvrir les caractères chinois, leur lien entre leur représentation et leur signification. En effet, les caractères chinois sont intégrés aux illustrations. Par contre, j'ai trouvé les illustrations un peu simples et j'aurais bien aimé pouvoir lire les mots chinois en pinyin.

Livre Petit Dragon (7).JPG

Livre Petit Dragon (2).JPG

Livre Petit Dragon (3).JPG

Livre Petit Dragon (4).JPG

Livre Petit Dragon (5).JPG

Cette lecture a été l'occasion de discuter avec l'aînée des différence entre le chinois et notre langue, les sinogrammes et nos lettres. Nous avons parlé de l'absence d'alphabet en chinois et comme elle commence à utiliser le dictionnaire, je lui ai expliqué qu'une des façons d'ordonner les mots dans le dictionnaire chinois étaient par nombre de traits (et aussi par clé). Le chinois est compliqué ? Les caractères utilisés en Chine sont une version simplifiée. Taiwan, par exemple, utilise le chinois traditionnel. Voici le mot dragon dans les deux versions.

simplified-vs-traditional.jpg

C'est tellement intéressant de découvrir d'autres cultures, non ? C'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

23/01/2019

Il était une fois un livre #212 : Les souris vont à la pêche

famille souris, Kazuo Iwamura,jouet

Dans notre collection de livres de la famille Souris de Kazuo Iwamura, je vous présente Les souris vont à la pêche. Enfin, plus précisément, je vous présente ce livre et un plateau de jeu pour recréer l'histoire.

C'est l'hiver et les petites souris parties patiner croisent papa et fils Belette qui pêchent. Ils ont creusé un trou dans la glace et attrapent plusieurs poissons. Le soir, les petits souris demandent à leur père de les amener à la pêche. Malheureusement papa travaille. Maman aimait bien la pêche petite, mais ne sait pas patiner. Pas de soucis, les souris fabriquent une chaise-traineau pour elle. Le lendemain, maman et les petite souris se rendent au trou de papa Belette. Et maman est une championne de pêche. Les souris se régalent de poissons grillés au feu de bois.

famille souris

famille souris

famille souris

Comme toujours, nous sommes fans des illustrations délicates, de ces histoires proches de la nature, de cette famille aimante et soudée. Et pour accompagner la lecture, j'ai cousu un décor de glace en feutrine, fabriqué une canne à pêche avec un pic à brochette et un ficelle, rassemblé trois petites souris à qui j'ai tricoté un bonnet et un bandeau, une luge, deux poissons et un feu de bois miniature. C'est parti, maman souris peut aller pêcher.

famille souris

famille souris

Les souris vont à la pêche est un livre de Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura publié chez L'école des loisirs. Et c'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

16/01/2019

Eveiller ses enfants à la nature... même en ville

sampson,livre,how to raise a wild child

En ce moment, je lis Eveiller ses enfants à la nature… même en ville de Scott D. Sampson (traduit du livre How to Raise a Wild Child). L'auteur est paléontologue, biologiste et éducateur et a écrit ce livre pour donner aux parents et éducateurs des pistes pour faire découvrir et aimer la nature aux enfants.

Cela part d'un constat que tout le monde peut faire : les enfants passent moins en moins de temps dehors. Il y a plusieurs raisons : nous somme beaucoup à habiter en ville, les enfants préfèrent rester devant des écrans ; et pour des raisons de sécurité, nous ne laissons plus les jeunes enfants aller jouer seuls dans la campagne environnante (quand elle existe). Nous avons la chance d'avoir un jardin et d'habiter un village entouré de forêts et de champs. Mais si j'essaie de compter le nombre de minutes (oui, je ne parle même pas d'heures) que les filles passent au contact de la nature en semaine, j'arrive certains jours d'école à aucune pour l'aînée. En effet, la cour d'école est presque entièrement goudronnée et l'hiver nous rentrons à la maison quand il fait déjà nuit. La cadette a un peu plus de chance, car le jardin de la crèche est arboré, avec de l'herbe (et beaucoup de boue aussi). Nous essayons de compenser le mercredi ou le week-end, mais surtout en cette saison, c'est limité.

IMG_3120.JPG

Or le contact avec la nature a une grande importance dans le développement des enfants et beaucoup de bienfaits pour tous (adultes compris). Il réduit le stress, améliore la concentration, augmente la créativité, stimule les sens, améliore les capacités motrices… 

"Les enfants qui jouent régulièrement dans la nature présentent des capacités motrices accrues - notamment l'équilibre, la coordination et l'agilité. Ils s'engagent plus volontiers dans des jeux faisant appel à l'imagination et à la création, qui encouragent à leur tour le langage, le raisonnement abstrait et la capacité à résoudre des problèmes, en même temps que l'émerveillement".

"Les enfants tirent des avantages additionnels de leurs interactions avec la nature : une remarquable réduction des symptômes du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité, de meilleures interactions sociales, une plus grande résistance à la maladie, et la réduction ou l'élimination des comportements brutaux".

IMG_1398.JPG

Mais comment fait-on pour se reconnecter avec la nature ? L'auteur propose plusieurs pistes qu'ils classent dans trois catégories :

  • L'expérience directe et intime

Nul besoin d'aller loin, une sortie dans la nature toute proche pour respirer les parfums des plantes, au parc, au zoo ou juste s'installer à un poste d'observation dans son jardin. Des études ont montré que l'on créé plus de lien avec la nature avec du temps passé dehors dans un environnement local que des sorties plus lointaines. 

Ce week-end, le mistral nous a donné envie de rester au chaud (même si nous aurions pu sortir dans le jardin avec une tenue adaptée). Nous étions près de la baie vitrée (et du poêle) et nous avons observé (avec des jumelles) deux mésanges et un rouge-gorge venant manger les graines que nous avions mis à leur disposition sur les arbres.

  • L'accompagnement

Les parents doivent être des passeurs de nature ou mentor.

"Le mentor assume trois rôles distincts. D'abord celui du maître, la personne qui transmet l'information. Ensuite, celui du questionneur, toujours en quête de la question suivante afin de piquer la curiosité et d'enclencher l'action. Enfin, celui du coyote rusé, qui, incognito, est capable d'exploiter une aspiration de l'enfant pour l'amener à se dépasser."

  • La compréhension

L'apprentissage sur le terrain et les expériences actives sont aussi abordés dans ce livre. 

" Il est beaucoup plus formateur de comprendre et d'avoir l'expérience intime d'un chêne d'une espèce locale ou forêt de sapins avant de se plonger dans des livres et des vidéos sur la forêt amazonienne en voie de disparition."

IMG_2606.JPG

Pour l'instant, je me suis concentrée sur la partie accompagnement des jeunes enfants et ceux à l'âge de raison et n'ai pas lu la partie sur les adolescents. J'ai trouvé le livre intéressant pour les synthèses des études sur l'importance des connections avec la nature. Concernant les secrets pour faire entrer la nature chez soi, j'ai eu l'impression d'avoir déjà lu beaucoup de ces idées ailleurs (notamment dans les écrits de Charlotte Mason). 

Je vais vous en lister quelques unes (un peu de façon désordonnée) :

  • Cultiver son potager
  • Faire du land art 
  • Visiter une réserve naturelle
  • Faire une balade nocturne
  • Installer mangeoires et nichoirs pour inviter les oiseaux dans votre jardin
  • Sentir les fleurs
  • Faire un parcours en forêt les yeux bandés
  • Compter le nombre d'oiseaux qui chantent
  • Lire des livres parlant de nature
  • Aller au zoo ou au muséum d'histoire naturelle...
  • Choisir un élément dans la nature et le dessiner
  • Tenir un carnet de terrain pour compiler observations et photos
  • Visiter une ferme locale
  • Faire une balade à raquettes
  • Tester le géocaching
  • Faire un film sur la nature
  • Se poser et observer la nature tout simplement

N'hésitez pas à partager vos idées pour se reconnecter avec la nature. C'était ma participation au rendez-vous L'enfant et la nature.

09/01/2019

Il était une fois un livre #211 : deux histoires de lune

livre,lune

L'hiver, nous pouvons observer plus souvent la lune. D'ailleurs, en sortant de la crèche, la cadette cherche souvent la lune dans le ciel. Mais ce ne sont pas des documentaires sur la lune dont je vous parle, mais des histoires fantaisiste sur cette astre qui éclaire nos nuits (enfin, presque toutes).

Le premier livre est une légende ivoirienne qui prétend qu'autrefois la lune ne faisait que passer dans le ciel des hommes. Ces jours-là les hommes étaient heureux que leur ciel soit éclairé la nuit. Il fallait lui trouver une raison de rester au dessus dse leur tête. Les enfants proposèrent de lui trouver un ami. Le soleil et la lune ne faisait que se croiser, le vent était trop versatile… et aucun homme ne souhaitait abandonner ses proches pour tenir compagnie à la lune. Mais deux étoiles de mer se portèrent volontaire. La lune ravie ne quitter plus le ciel des hommes et bientôt des milliers d'étoiles de mer la rejoignirent. Je trouve ce conte très joli. La lune errante est un livre de Dany-Laure Gnazalé et Maëlle Le Toquin, publié chez L'Harmattan.

lune

Lune livres (4).JPG

Lune livres (6).JPG

lune,livre

Le deuxième livre commence par une interrogation des animaux : mais pourquoi la lune change de forme tous les soirs ? Ecureuil, chat, cochon, paon et singe décide de monter jusqu'à elle pour comprendre ce mystère. Et quelle surprise, il n'y a une seule lune, mais des dizaines de formes différentes. Les animaux les trouvent si belles qui décident d'en décrocher une chacun. Le chat pour s'en faire un parapluie, le cochon un croissant… Si bien que certains soirs, il n'y a pas de lune dans le ciel. Et maintenant vous savez pourquoi. C'est une histoire amusante avec ses pages découpées. Le mystère de la lune est un livre de Florence Guiraud, publié chez De La Martinière Jeunesse.

lune,livre

lune,livre

lune,livre

lune,livre

Bref, après avoir lu ces deux livres, le mystère de la lune demeure. Mais nous avons bien le droit d'avoir de l'imagination et de rêver. C'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

*C* Livre La lune errante reçu en service de presse

07/01/2019

Une activité, un livre : les empreintes à reconnaître et Devine qui fait quoi

devine qui fait quoi,gerda muller,pâte à modeler

Nous serions ravis d'avoir quelques flocons par chez nous. Mais nous n'habitons pas une région aux épais manteaux blancs. Alors, en attendant un prochain séjour à la montagne, nous lisons des histoires de paysages blancs et d'empreintes dans la neige fraiche. 

Devine qui fait quoi est un livre de Gerda Muller au concept original. Aucun texte et une apparition furtive des personnages (que ce soit la famille et les animaux). Cela commence par des traces de pas, puis de pattes… Et puis, on finit par voir à qui appartiennent ces empreintes. Mais il faut de multiples lectures pour voir tous les détails. Aviez-vous vu que le petit garçon s'était fait un bâton de marche ou que le chien avait fait pipi dans la neige ? 

IMG_4438.JPG

IMG_4440.JPG

IMG_4442.JPG

Les filles ont beaucoup aimé ce livre. Quant à l'histoire, elle est toute simple. Un petit garçon se prépare la matin et part promener avec son chien autour de chez lui. Le chien fait peur à l'oiseau, le garçon donne de l'herbe au cheval, coupe une branche de l'arbre pour se faire un bâton, ils croisent un canard puis retrouvent le papa qui ramasse du bois avec sa brouette. Et il est déjà l'heure de rentrer goûter et jouer dans un grand carton transformé en bateau.

IMG_4433.JPG

Inspirée de cette histoire, j'ai fait quelques empreintes d'animaux dans la pâte à modeler et demandé aux filles de reconnaître qui avait fait ces traces. Nos animaux en bois ont des pattes plutôt carrées ou rectangulaires, très peu réalistes ; mais c'est tout de même amusant de déduire d'après l'espacement des pattes, de tester et de retrouver.

IMG_4434.JPG

IMG_4436.JPG

IMG_4435.JPG

Y a t-il de la neige chez vous en ce moment ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu