UA-64527806-1

Avertir le modérateur

22/02/2016

Haro sur les cauchemars

C'est souvent à la même heure. Vers 22h30 (l'heure est raisonnable, heureusement), elle se réveille en pleurant. Un cauchemar. 

" Il y a un pic de cauchemars entre 4 et 7 ans. C’est un âge où il y a une forte croissance cérébrale, beaucoup de remaniements et donc beaucoup d’agitation au niveau neurologique. Ce sont aussi des moments de prise d’autonomie, d’opposition vis-à-vis des parents et d’affirmation de soi." (Stéphane Clerget, pédopsychiatre). 

On est donc en plein dans cette période. Elle a souvent du mal à nous expliquer son cauchemar, c'est confus. Du coup, c'est difficile de savoir de quoi elle a peur. Monstre, sorcière, fantôme, cambrioleur...

Alors, nous essayons plusieurs astuces pour faire venir les jolis rêves. Comme depuis toute petite, il a le rituel du coucher : la lecture d'une histoire et le bisou des parents. Depuis quelques mois, elle dort la plupart des nuits avec sa veilleuse. 

Pour créer une atmosphère agréable dans la chambre, on peut aussi vaporiser une eau florale comme brume d'oreiller ou diffuser de l'huile essentielle de lavande. Ici, c'est l'eau de fleur d'oranger parce qu'on adore son parfum. 

J'aurais pu m'amuser à changer l'étiquette de la bouteille pour la transformer en "brume jolis rêves" ou "spray anti-montres". Je vous ai d'ailleurs créé deux étiquettes (prêtes à imprimer). Mais comme, je vaporise cette eau sur mon visage aussi, je n'ai pas osé la renommer en "spray anti-monstres" ;)

cauchemar

     

cauchemar

Et puis, je vous en parlerai plus en détail cette semaine, il y a les livres qui parlent de rêves, de cauchemars et de monstres et un coffret de jeux pour calmer ses peurs. 

cauchemar

On refait le point en fin de semaine pour voir si les nuits sont devenues paisibles ?

16/02/2016

Charlotte Mason, l'enfant et la nature

Charlotte Mason est une enseignante anglaise qui a publié de nombreux ouvrages sur l'éduction à la fin du XIXe siècle. Elle est surtout connue pour ses écrits sur le homeschooling et le contact des enfants avec la nature. Et c'est ce deuxième sujet qui m'a intéressé. Quelques livres de Charlotte Mason commencent à être traduit en français, mais bien sûr pas celui qui m'intéressait : The Outdoor Life of Children. Du coup, je me suis lancée dans la lecture en VO.

Et je vais vous en résumer quelques principes (et les moderniser parfois, notamment quand je vous parle de photographie !) :

  • Chaque enfant de 0 à 6 ans devrait passer plusieurs heures par jour dehors 

Le but étant de prendre l'air, s'imprégner de la nature, de l'observer. Les balades en hiver étant aussi nécessaires que celles en été. Et c'est vrai que ce n'est pas toujours le cas. Combien de fois, quand il fait mauvais, ma fille passe la récréation devant un dessin animé. Ou lorsque nous rentrons à la maison après la journée d'école et de garderie, il est rare que nous profitions du jardin. Heureusement, le week-end, nous avons accès tout proche de chez nous à de nombreuses forêts, au littoral méditérranéen, ou un peu plus loin, à la montagne.

IMG_0510.JPG

  • Il faut sélectionner des habits adaptés

Et notamment en hiver. On choisit donc des baskets ou bottes de pluie selon la météo, un pantalon confortable et costaud pour crapahuter dans la nature, grimper sur les rochers... bref des tenues qui ne craignent pas les taches. Le classique K-Way qui se range dans sa poche et s'accroche autour de la taille fait partie des indispensables.

  • Lors des sorties, l'enfant peut compléter un journal de la nature

Ceci concerne les enfants un peu plus grands. Le journal de la nature permet aux enfants de ne pas rester simplement passifs pendant les balades, mais vraiment d'explorer la nature. Dans ce cahier, les enfants peuvent y coller des feuilles, fleurs, plumes ; y dessiner ce qu'ils voient dans la nature ; prendre des notes de ce qu'ils observent ; ou y coller des photos. En plus de garder une trace de leurs sorties, cela les incite à se documenter et stimule la créativité. A la maison, nous avons un panier à trésors, pour le cahier je lui proposerai d'en créer un lorsqu'elle aura 5 ans et pourra l'illustrer toute seule.

  • L'observation de la nature au fil des saisons

Charlotte Mason suggère d'observer un arbre pendant toute une année. J'aime beaucoup cette idée qui permet de distinguer les saisons et leur influence sur la nature. On peut choisir un arbre (hors conifère) tout près de sa maison ou alors en forêt ce qui incite à y faire des balades régulières.

IMG_0605.JPG

  •  Il faut encourager les enfants à observer les animaux

Pour les citadins, il existe de nombreux zoos et ferme pour voir des animaux. Mais il suffit aussi parfois d'aller dans un parc en ville pour apercevoir insectes et oiseaux. Et il existe plusieurs modèles de loupes pour enfants pour les voir mieux. Tous les enfants aiment les animaux. Dernièrement, nous avons découvert une chauve-souris dans l'abri à bois. Ma fille a pu la caresser. Elle l'a trouvé si mignonne, endormie et suspendue la tête en bas, qu'elle voulait lui faire un bisou. En forêt, on peut aussi s'amuser à suivre et reconnaître les traces laissées par les animaux.

  • L'importance de parler moins

Le but de ces sorties et balades n'est pas d'en faire une leçon de biologie. Il faut laisser l'enfant observer et ne répondre qu'à ses questions. Bien sûr, on peut parfois lui faire remarquer quelque chose de particulier. 

  • Et tout simplement, l'enfant a besoin de prendre l'air

Respirer, s'oxygéner, prendre la lumière (la fameuse vitamine D)...

J'espère vous avoir donner envie de passer plus de temps dans la nature, et si vous voulez en apprendre plus, vous pouvez lire The Outdoor Life of Children de Charlotte Mason.

charlotte mason,nature

C'était ma participation au rendez-vous L'enfant et la nature.

15/02/2016

We Love Prema 2 : le début de la collecte

Début décembre, je vous annonçais une nouvelle édition de l'opération We Love Prema, qui consiste à collecter et customiser des bodies pour les offrir, via l’association SOS Préma, dans les services de néonatologie.

L’an dernier, l’opération menée par Mont Roucous, Vertbaudet, SOS Préma et les blogueuses parentales avait permis de récolter 6 200 bodies. Cette année, l’objectif est de 10 000 bodies pour les offrir aux prématurés.

Six volontaires motivées m'ont rejoint dans la Team Pitchouns (Julie, Laura, Fanny, Marie, Live et Laetitia) et nous allons maintenant débuter la collecte des mini bodies et leur customisation.

We Love Prema 2 Flyer.png

Pour nous aider dans cette collecte, Valia de Kid & Sens va accueillir très prochainement dans son joli espace atelier, café et boutique une urne pour la collecte des bodies. L'adresse est boulevard Victor Coq, 13100 Aix-en-Provence.

Si vous voulez aider et que vous avez des bodies à offrir pour les bébés prématurés (et respectant les critères ci-dessous), vous pouvez-vous me contacter à cece-from-aix@hotmail.fr, un des membres de l'équipe ou allez faire un tour chez Kid & Sens. La collecte s'étale de maintenant à fin août. Et n'hésitez pas à en parler autour de vous.

ARGU-MRWLP 2016-blog2 - Copie.jpg

Nous sommes aussi à la recherche d'accessoires pour la customisation. Avis aux créateurs d'appliqués, motifs thermocollants ou flexs, toute aide serait précieuse.

Et pour débuter l'opération, voici le tout premier body que j'ai customisé.

we love prema

 Merci d'avance à tous et toutes !

01/02/2016

La maison qui rend autonome ?

A la maison, nous avons plein de petites astuces pour que ma fille (4 ans et demi) se débrouille le plus possible toute seule. Cela commence par sa chambre où la plupart des affaires est rangée à sa portée, notamment les vêtements qui sont dans une commode basse. Puis à chaque étage, elle a un marche-pied qui lui permet d’atteindre les objets plus haut, ou notamment pour se laver les mains.

Si on prend le moment du bain. Elle récupère culotte, tricot de peau, chaussettes et pyjama dans sa commode. Et elle apporte le tout dans la salle de bain où elle commence à faire couler le bain, sans risque de brulure grâce au robinet thermostatique. Ce genre de robinet où on sélectionne directement la température de l’eau et chez nous il est en permanence réglé sur 37°C et il y a une sécurité pour pouvoir le mettre à plus de 38°C. Mais bien sûr, je reste avec elle pendant le bain.

Ensuite, lorsqu’on est que toutes les deux, elle peut m’aider à mettre la table, puisque en dehors des verres, tout le nécessaire est à sa portée. Même si elle a depuis au moins un an fourchette et couteau à bout rond pour manger ; elle ne sait pas encore couper les aliments. A l’exception des fruits, qu’elle coupe toute seule avec un découpe-légume à lame ondulé (dont je vous avais déjà parlé ici).

Et plein d’autres aménagements plutôt pratiques…

Même si elle n’en a plus l’utilité maintenant, les toilettes sont équipées d’un abattant avec réducteur enfant intégré. Le matin, elle peut récupérer son cartable accroché dans l’entrée à son porte-manteau, à son nom et à sa hauteur (ça rappelle un peu l’école). Ses jouets sont dans des paniers de couleurs (ma fameuse passion pour les House Cases Bensimon) pour qu’elle puisse ranger facilement chaque type de jouet à sa place, comme les Playmobils qui ont toujours été dans un panier vert depuis qu’elle a 18 mois ou les instruments de musique dans un autre rose.

Dans le salon, elle a un meuble bas avec quelques jouets et son matériel de dessin. Et si elle veut écouter de la musique, le lecteur CD et ses CD sont à sa hauteur. Plus petite, il y avait même des gommettes de couleur pour identifier les boutons lecture, arrêt et ouverture du tiroir à CD.

Cependant, à force de tout mettre à son niveau, est-ce que cela n’a pas l’effet inverse sur son autonomie. Face à un robinet classique dans une autre maison, elle ne saurait pas qu’il y a un côté froid et surtout un chaud. Jusqu’à quel point faut-il repenser la maison quand on a des enfants ?

Le débat est ouvert. Racontez-moi comment ça se passe chez vous.

autonomie

PS : n'allez pas croire que j'ai changé toute la déco chez moi depuis que je suis maman

17/12/2015

We Love Prema 2

Vous vous souvenez de la belle opération We Love Prema ? 6 200 bodies collectés et customisés pour les prématurés.

Cette année, les partenaires de l’association SOS Préma, qui sont Mont Roucous, Vertbaudet, Giotto et Creavea, nous ont lancé un défi : 10 000 bodies pour offrir aux prématurés dans les services de néonatalogie.

We love prema

C’est tout naturellement que j’ai décidé, une nouvelle fois, de donner un peu de mon temps pour cette opération, faire un geste pour les parents de bébés nés trop tôt et égayer les couveuses avec des bodies joliment décorés.

Plus d’une soixantaine de blogueurs de toute la France (et même de Belgique) sont en train de constituer des équipes de volontaires : amis, famille, connaissances, couturiers, artistes, blogueurs, parents,… L’an dernier, j’avais rejoint l’équipe des Mercredis Jolis (qui cette année constitue une équipe aux alentours de Chartres, avis aux Chartrains). Cette année, j’ai l’honneur d'être un des chefs d'équipe du Sud-Est : la Team Pitchouns.

Comment ça va se dérouler ?

Les étapes

  • Le recrutement des équipes : dès maintenant jusqu'au 15 février 2016 (mon équipe n'est pas encore complète, les volontaires sont les bienvenus)
  • La collecte et la customisation de bodies : du 15 février au 6 septembre 2016
  • Les soirées de remises de bodies dans 9 villes de France (Marseille, Lyon, Lille, Nantes, Brest, Nancy, Toulouse, Bordeaux et Paris) : du 13 octobre au 25 novembre 2016

Les bodies

Ils doivent répondre à certains critères :

  • 100% coton (avec une préférence pour le coton bio)
  • Neuf ou d'occasion mais en très bon état
  • Bodies croisés uniquement, soit s'ouvrant sur le devant, façon cache-coeur 
  • Tailles 40, 42, 45, 50 ou 54 cm
  • Sans étiquette à l'intérieur du body pour ne pas irriter la peau fragile du bébé 

La customisation

Pour la customisation, couture, broderie, appliqué, motif thermocollant et feutres... sont bienvenues ; mais :

  • Pas de bouton, de ruban ou autre élément décoratif qui pourrait se détacher
  • Si le dos est décoré, rien ne doit être en relief
  • Tout ce qui sert à la customisation doit être adapté aux bébés et lavable en machine à 60° (attention aux produits toxiques et qui déteignent)
  • Aucun motif morbide type tête de mort

Si vous voulez suivre la Team Pitchouns, venez régulièrement faire un tour sur mon blog et celui des autres blogueuses de l’équipe : Mom’s Secret Garden , 1 Maman 2 Filles et Sous mon parasol.

Si vous voulez nous rejoindre dans cette superbe aventure, contactez-moi à cece-from-aix@hotmail.fr.

Et je vous laisse avec quelques photos et une vidéo de l'an dernier.


Chaque année, environ 15 millions de bébés naissent prématurément en France.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu