UA-64527806-1

Avertir le modérateur

11/10/2016

Allaiter un petit bébé : tous ces conseils reçus

En cette semaine mondiale de l'allaitement maternel, je ne vais pas me prendre pour une conseillère en lactation, loin de là. Mais j'avais envie de partager avec vous quelques conseils que j'avais reçus des sages-femmes, pédiatres, puéricultrices et amies concernant l'allaitement. Pas tous les conseils ! Car j'en ai eu beaucoup, certains qui m'ont facilité grandement les débuts de l'allaitement, certains parfois contradictoires et d'autres que je n'ai pas suivis...

J'ai eu deux petits bébés. Pas prématurés. Juste avec un petit poids, moins de 3 kg. Le genre de bébé qui tête à son rythme, soit lentement, se fatigue et s'endort souvent au sein. Du coup, on risque d'entrer dans le cercle vicieux du bébé qui mange peu, donc dort beaucoup par manque d'énergie, donc mange moins souvent et grossit peu.

La première question qui se pose : on le réveille ou non ? J'ai eu plusieurs conseils. J'en ai retenu deux. Le premier était de laisser dormir le bébé la nuit parce que "si on vous réveillait à 3 heures du mat pour vous proposer une choucroute, vous en voudriez ?". Le deuxième était de ne pas laisser dormir le bébé plus de 4 heures d'affilé la journée et de veiller à faire au moins 8 tétées par jour les premières semaines.

Mais comment on fait quand le bébé a tendance à somnoler pendant les tétées. Pour le stimuler, on peut déjà le découvrir : lui enlever sa gigoteuse, sa veste ou défaire les boutons du pyjama au niveau des pieds. Ou bien faire une légère pression avec votre index derrière l'oreille au niveau du lobe lorsqu'il arrête de téter. Testez sur vous, si vous appuyez à cet endroit, vous aurez le réflexe d'ouvrir la mâchoire.

On peut aussi faire le change de couche au milieu de la tétée. Un peu de déshabillage, un peu de liniment (un poil frais souvent) sur les fesses et bébé est de nouveau éveillé et prêt à manger.

Malgré cela, mes filles ne prenaient pas les 20 g par jour recommandés au début (les recommandations divergent parfois). Il fût une époque où l'on pesait les bébés avant et après la tétée pour être sûr qu'ils avaient assez pris et si ce n'était pas le cas, il fallait les remettre au sein. C'était très anxiogène. Dorénavant on conseille, pour les bébés de petits poids allaités, de les faire peser par une sage-femme ou en PMI une à deux fois par semaine uniquement.

Alors, voici d'autres conseils que l'on m'a donnés pour qu'elles prennent plus. Généralement, on conseille aux mamans de donner les deux seins à chaque tétée au début de l'allaitement (avec le colostrum), puis de ne donner qu'un seul sein par tétée. En effet, le lait n'est pas le même en début et en fin de tétée ; le lait devient plus gras et plus nourrissant. Mais pour les petits bébés qui ont du mal à téter ou se fatiguent, on peut proposer les deux seins (entrecoupé par la pause couche, par exemple) le temps qu'ils prennent un peu de poids.

Une autre astuce pour que le lait coule plus et donc faciliter le travail du bébé, on peut faire une compression mammaire, qui stimule le réflexe d'éjection (je vous mets un lien avec des explications plus bas).

Pour l'ainée, on m'avait dit d'ajouter à son alimentation des biberons de lait artificiel. Or si vous donnez du lait en poudre, c'est du lait que vous ne produirez pas et donc, même si cela permet de faire grossir plus vite le bébé, peut entrainer une baisse de lactation. Pour la cadette, on m'a d'abord prescrit de l'homéopathie (Urtica Urens 5CH et Mamelline 4CH). J'ai aussi bu des tisanes d'allaitement (je n'ai jamais testé la bière sans alcool).

Et surtout, on m'a conseillé de tirer mon lait. Pour deux raisons : la première stimuler la lactation ; la deuxième donner ce lait en complément des tétées pour aider le bébé à prendre du poids. Bonne nouvelle : pas besoin d'acheter un tire-lait ; on peut en un louer en pharmacie (manuel, électrique, simple ou double). Le lait maternel peut être conservé plusieurs jours au réfrigérateur ou plusieurs mois au congélateur. Le lait congelé perd les anticorps mais garde tout son intérêt nutritionnel.

Ce lait peut donc être donné en complément juste après une tétée. Mais à cause du risque de confusion sein et tétine, on conseille d'éviter de le donner au biberon dans les 6 premières semaines de vie. Il y a deux autres solutions que j'ai testées : donner le lait à la seringue (sans aiguille !) ou avec une sonde (petit tuyau souple). Dans le cas de la sonde, on met une extrémité de la sonde dans le récipient contenant le lait maternel et l'autre dans la bouche du bébé. Et soit on lui fait téter notre petit doigt pour qu'il aspire le lait, soit on lui met la sonde dans la bouche pendant la tétée même.

Il y aurait bien d'autres choses à dire sur l'allaitement, mais beaucoup le feraient bien mieux que moi. J'espère surtout ne pas avoir dit de bêtises. En tout cas, ces conseils m'ont permis de ne pas abandonner prématurément l'allaitement. Toutes deux, après 3 semaines de petites prises de poids, ont réussi à remonter sur la courbe de croissance. Et j'espère pouvoir continuer cette relation privilégiée avec la petite jusqu'à ma reprise du travail (d'ici quelques semaines à peine).

allaitement

Quelques liens :

29/09/2016

Adapter des chaussures à lacets pour la maternelle

En petite section, les chaussures de ma fille étaient exclusivement à scratch pour pouvoir facilement les enlever et les remettre après la sieste à l'école. Et le souci était plus qu'elle les remette dans le bon sens (mes astuces pour ne pas se tromper de pied sont ici). 

En grande section, elle a moins l'occasion d'enlever ses chaussures, mais comme elle ne sait pas faire les lacets (en fait, je n'ai même jamais essayé de lui apprendre pour le moment, devrais-je ?), il lui faut encore des chaussures faciles à enfiler. Mais comme, je trouve de moins en moins de chaussures à scratch à sa pointure (et qui nous plaisent), j'ai dû faire des adaptations toutes simples : remplacer les lacets par les élastiques.

chaussures,lacets,élastique,maternelle,enfant

J'ai testé deux types d'élastiques :

  • Les lacets ressorts

J'ai hésité entre mettre un morceau d'élastique cousu avec les deux bouts ensemble et commander des lacets ressorts. J'ai opté pour les lacets ressorts que je trouvais plus rigolos et dans une couleur assortie aux jolis tennis Bensimon. Mais peut-être que le maintien au pied sera moins bon qu'avec la premier solution. A voir sur le long terme.

P1270078.JPG

  • Les lacets avec bloqueurs-stoppeurs

Les baskets avaient déjà un zip pour aider à les enfiler. Mais je trouve cela souvent pas suffisant pour rentrer facilement son pied. Il faut souvent forcer un peu et les lacets pouvent se détacher dans la journée. Voici donc les baskets avec des nouveaux lacets élastiques (pour enfiler facilement le pied) et avec bloqueurs-stoppeurs (pour régler rapidement le maintien du pied).

P1270146.JPG

Pour la maternelle, vous êtes exclusivement pour les chaussures à scratch ou non ? A quel âge vos enfants ont su faire les lacets ?

20/09/2016

We Love Prema 2 : le bilan

Voilà, la belle opération We Love Prema est terminée. Je suis fière de vous annoncer que la Team Pitchouns a collecté et customisé 220 bodies pour l'association SOS Préma et surtout pour les bébés prématurés ou hospitalisés.

Et je peux d'ore et déjà vous confier que l'objectif des 10 000 bodies a été atteint (et dépassé) grâce à l'action des 80 équipes en France et en Belgique. 

we love prema

we love prema

we love prema

we love prema

we love prema

we love prema

Merci beaucoup aux filles de l'équipe et à nos partenaires !

08/09/2016

J'ai testé l'Atelier des Mums

Lors de ma première grossesse, j'ai cherché une activité à faire pour prendre du temps pour moi, bouger, me relaxer... J'ai contacté de nombreuses associations de yoga, aquagym, sophrologie, natation, gym... qui proposaient des cours spécifiques pour les futures mamans. Mais malheureusement, les horaires n'étaient pas du tout adaptés aux femmes ayant un travail avec des horaires classiques de bureau. Un message à l'attention de ces associations : 85% des futures mamans ont un travail et ce n'est pas 6 semaines avant l'accouchement, soit au début du congé maternité, que l'on décide de se remettre au sport, même aussi doux qu'il soit.

Alors, lorsqu'on m'a proposé de tester le site l'Atelier des Mums, qui propose notamment (mais pas que) des vidéos de yoga prénatal et de relaxation, je me suis dit que c'était la solution. Pouvoir faire des séances à domicile et lorsque j'avais du temps de libre. J'ai continué à suivre des cours de pilates jusqu'à 5 mois de grossesse, mais j'avais ensuite besoin d'exercices plus adaptés.

LOGO-fond-bleu-HDjpg.jpg

 

Créé en novembre 2015 par Tiphanie Forget, une jeune maman, "L’Atelier des Mums est une plateforme web proposant aux futures et jeunes mamans de bénéficier d’un accompagnement global et sur-mesure en fonction du stade de la grossesse ou de l’âge de bébé. Chaque mois, des activités et des conseils de qualité sont délivrés en toute bienveillance par des expertes certifiées sous forme de vidéos ou d’articles. Le programme est disponible du 2e mois de grossesse au 1 an de bébé."

Je me suis donc inscrite en précisant la date prévue de mon accouchement pour avoir accès à de nombreuses ressources (articles, vidéos, listes) accessibles au fur et à mesure de l'avancement de ma grossesse.

ATELIER_DES_MUMS_Plateforme_annotationsjpg.jpg

Bien sûr, pour une deuxième grossesse, on se pose moins de questions et on a moins besoin de conseils. Mais du coup, j'étais bien contente de réviser par moment, concernant toutes les affaires nécessaires pour la valise de maternité (à comparer avec celle fournie par la clinique), les produits nécessaires aux soins quotidiens du bébé, les conseils sur l'allaitement (que j'ai aussi revus avec la sage-femme)...

3.png

Et puis, bien sûr, j'ai profité des vidéos de yoga prénatal et de relaxation.

J'ai trouvé leur durée adaptée : de 15 à 25 minutes chacune. Plus, je n'aurais pas forcément eu le temps de m'y mettre, moins ça ne laissait pas le temps de se détendre. Il n'y a de nombreux conseils au préalable, notamment avoir l'accord de la sage-femme pour pratiquer du yoga.

Le matériel nécessaire est le suivant : un tapis de gym, un coussin, une couverture, une bouteille d'eau, une chaise... soit des choses que l'on a très souvent chez soi.

Les exercices sont adaptés au mois de grossesse. Au 9e mois par exemple, on détend les poignets, les bras, les hanches, les chevilles ; mais on ne se lance par dans les postures inadaptées au ventre assez imposant à ce terme de la grossesse. Normal, c'est une des expertes en périnatalité qui a préparé ces cours en vidéo. Et puis, on peut toujours zapper un exercice si on ne sent pas totalement à l'aise. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait à l'approche du terme. 

Yoga.png

P1270006.JPG

P1270011.jpg

Je n'ai pas eu l'occasion de tester l'intégralité des services proposés par la plateforme. Je ne peux donc pas vous parler des expertes joignables en cas de question spécifique ou du groupe de discussion Facebook.

Si vous êtes enceinte ou avez un nouveau bébé, vous pouvez tester gratuitement l'Atelier des Mums pendant 15 jours, avant de choisir de vous abonner  pour moins de 1€/jour. 

Cécé C_3.jpg

29/08/2016

Jusqu'à la lune... aller retour

IMG_9560.JPG

La famille s'est agrandie au mois d'août.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu