UA-64527806-1

Avertir le modérateur

31/10/2016

Objectif AMAP : panier et sacs pour légumes bio

zéro déchet,sac,vrac,diy,couture

Ca y est, après quelques tests, nous nous sommes engagés pour une année avec l'AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) de notre village. Une année de légumes biologiques et locaux. Pour aller chercher ces légumes (et fruits parfois), nous avons ressorti le traditionnel panier tressé. Parce que le sac de course du supermarché et les sacs en plastique, ce n'était pas vraiment dans l'esprit AMAP. Mais après une séance de 10 minutes à trier un joyeux mélange de haricots verts et de pourpier, il est apparu évident qu'il nous fallait des sacs pour y ranger certaines variétés. 

Voilà comment j'ai décidé de faire des sacs à vrac. J'ai d'abord retrouvé un petit tote bag vierge (dont je n'avais aucun souvenir ; si quelqu'un l'avait oublié chez moi, c'est trop tard, je l'ai adopté). Et je suis allée acheter du tissu, des coupons déjà découpés pour faire plus vite. D'ailleurs, j'ai fait tellement vite que j'ai zappé l'achat de la ficelle... laquelle a été remplacée par du cordon maçon en coton (au rayon bricolage des supermarchés ;).

Un pochoir, un pinceau et un reste de peinture (pour la déco de la maison, mais naturelle et labellisée Écolabel européen) et voici un tote bag vitaminé.

zéro déchet,sac,vrac,diy,couture

Des coupons de tissu en coton de 45 x 55 cm, de la ficelle, du fil et une aiguille et voici des sacs à vrac.

zéro déchet

Et si vous aimeriez passer aux sacs en tissu, mais ne savez pas coudre du tout, vous pouvez acheter des sacs en tissu réutilisables. Les marques Ah Table ! (ceux en photo), Re-Sac en proposent à partir de 0,80 € le sac.

zéro déchet

D'autant qu'à partir du 1er janvier 2017, les sacs en plastique utilisés pour les fruits et légumes seront interdits. Bien sûr, les magasins vont les remplacer par des sacs en papier ou des sacs biosourcés et compostables. Mais pourquoi ne pas venir avec ses propres sacs ?

13/10/2016

Petit marmiton bio

Parce qu'elle aime bien pâtisser avec moi, parce qu'à la maison nous privilégions le bio, parce qu'elle a une telle collection de tabliers de cuisine, parce que cuisiner à deux ça va plus vite... 

Pour tout cela, nous étions ravies de recevoir le livre Je cuisine bio avec les enfants des éditions Terre Vivante.

P1270189.JPG

Nous avons donc feuilleté ce livre et notamment le chapitre avec des recettes réalisables par les bouts de choux de 4 à 7 ans (il y a aussi des recettes pour les plus grands). Du salé, du sucré, mais toujours des recettes saines et faciles à faire. Le bio se développant, il est maintenant de plus en plus facile de s'approvisionner en ingrédients d'origine biologique. D'ailleurs, pour une des deux recettes testées pour le moment, tous les composants ont été trouvés dans le rayon bio dans une grande surface traditionnelle.

Le pain d'épices aux pommes

C'est comme cela, qu'un mercredi, nous avons décidé de faire le pain d'épices aux 3 pommes. L'astuce pour les enfants : laisser les pommes entières (et avec la peau) cuire au milieu de la pâte. Du coup, il n'y a pas à couper les pommes. Mais il est donc impératif de sélectionner des pommes bio car la pomme fait partie des fruits et légumes les plus exposés aux pesticides.

Côté ingrédients toujours, le passage par le supermarché bio était nécessaire notamment pour trouver la farine. Bien sûr il est possible de remplacer des ingrédients. Nous avons d'ailleurs remplacé la farine d'épeautre par de la farine de petit épeautre ; et rajouté une pomme. 

P1270190.JPG

P1270191.JPG        

P1270192.JPG

    P1270205.JPG

Les tartines comme une pizza

Vous n'avez pas ou ne connaissez pas de magasin bio (je vous donnerai quelques adresses plus bas) ? Le pain, la sauce tomate, le jambon, la mozzarella, les tomates cerises... bio se trouvent sans soucis dans votre hypermarché préféré. 

Un samedi soir, un disque des Beatles dans la chaîne hi-fi, c'est la grande soeur qui prépare le repas pour tout le monde. Un bon pain et tous les ingrédients devant elle pour composer une sorte de pizza (ou bruschetta), à la carte. C'est simple, c'est ludique, c'est bon. 

P1270177.JPG

 P1270178.JPG

 

P1270179.JPG

 

P1270181.JPG

La prochaine recette que nous allons réaliser ? Les sablés des écureuils aux noisettes.

Quelques supermarchés bio dans le coin

Aix en Provence : Biocoop, Bio & Co, Bio c'Bon, La Vie Claire

Venelles : Marcel & Fils

Eguilles : La Vie Claire

Salon de Provence : La Vie Claire, Bio Copélia

Vitrolles : Satoriz

Plan de Campagne : Marcel & Fils, Bio c'Bon

Cécé C_3.jpg Livre reçu en service de presse

04/10/2016

Moins de déchets, ça se tente

Je suis toujours impressionnée par la vitesse à laquelle la poubelle de la maison se remplit. On nous dit " réduisons les déchets, ça déborde " et c’est le cas à la maison. Et ce malgré notre poubelle pour les emballages, celle pour le verre, le sac de récupération des capsules de café, le composteur et le poêle qui avale les journaux. Je n’ose même pas imaginer si on jetait l’ensemble dans la poubelle classique. 

Comment faire pour réduire cela ? Je ne parle pas d’objectif zéro déchet. C’est un beau projet, mais utopique chez nous.

Premier point et non des moindres : l’alimentation. Quand nous habitions en ville, nous faisions souvent des courses au magasin bio, notamment pour les légumes. Chaque variété son petit sac en papier, c’était parfait. Maintenant, c’est plus au supermarché. Et là vient un dilemme : bio mais pré-emballé avec carton et surtout plastique ou non bio et non emballé (même si souvent on rajoute un petit sac plastique). Bref, j’ai plein d’emballages plastiques non recyclables. Nous avions déjà testé des paniers de fruits et légumes, nous allons peut-être y resonger. Tests en cours avec l'AMAP de notre village.

Direction la salle de bain, où pour les gels douches, nous essayons d’acheter des éco-recharges. Et tous les autres flacons (qui sont nombreux) sont mis au recyclage. En fait, ce qui remplit vraiment la poubelle, ce sont les cotons démaquillants (environ 500 par an) et les mouchoirs (environ 500 par rhume).

Côté bébé. Ben oui, cela faisait deux ans que l'on avait plus de couches sales dans la poubelle. Mais qu'est-ce que ça fait en plus comme déchets un tout petit bébé ! Ok, il existe les couches et les lingettes lavables. Mais est-ce qu'une maman (ou un papa) travaillant à temps plein et n'ayant pas sèche-linge a déjà testé et peut me garantir que c'est envisageable (tout en dormant un peu la nuit, quand même) ?

Pour le ménage, j’utilise une éponge ou un chiffon et je n’opte pour les lingettes que vous nettoyer les toilettes. Côté équipements et mobilier, j’essaie de vendre ou de donner plutôt que de jeter.

Mais sur certains points, je suis une très mauvaise élève. En effet, côté shopping, je suis adepte des commandes sur internet. Et je suis toujours surprise par, déjà, la taille du carton de certains colis. Les boutiques en ligne ne doivent avoir que quelques tailles de cartons pour éviter les stocks. Ensuite par le suremballage. Est-ce vraiment nécessaire de mettre du papier bulle pour emballer des culottes ? Merci beaucoup Vente Privée, mes sous-vêtements sont bien arrivés, en entier, aucune casse à constater. Et donc, ça se jette dans quelle poubelle le papier bulle ?

1334257_blog.jpg

Des suggestions pour réduire mes déchets ? Mais s’il vous plait, ne me parlez pas d’aller à la ferme chaque jour avec mon pot à lait.

11/07/2016

La cueillette pour les citadins (13)

1, 2, 3, nous irons tous les trois

4, 5, 6, cueillir des légumes et fruits

7, 8, 9 dans de grands bacs noirs

10, 11, 12, ils seront vite mangés

Voici un endroit où nous étions déjà allés un hiver : Ma Ferme à Eguilles. Nous y avions cueilli quelques légumes pour la soupe. Mais je voulais y retourner à la belle saison des fruits et légumes du soleil. C'est chose faite. 

Fin juin, armés de chapeaux, nous avons décidé de jouer aux agriculteurs. Bien, que je savais déjà, que nous ne trouverions pas les légumes en plein champ et que bottes et salopette ne seraient d'aucune utilité. Je crois me répéter, mais ce n'est pas vraiment une ferme. C'est une pépinière, une boutique primeur et spécialités locales, ainsi qu'un lieu de cueillette dans de grands bacs (le tout situé à côté d'une départementale, pratique pour l'accès, mais pas très campagne). A l'accueil, on nous a prêté couteaux et paniers et nous voilà partis découvrir comment poussent les fruits et légumes (même si nous avons aussi un petit potager à la maison).

Ma Ferme,Eguilles,cueillette

P1220261.JPG

P1220256.JPG

P1220258.JPG

Côté légumes : nous avons vu des tomates, carottes, courgettes, aubergines, petits pois, ail, poivrons, salades.

Côté fruits : nous avons vu des fraises, framboises, mûres, groseilles, myrtilles. Plus quelques plantes aromatiques comme la menthe et la verveine.

Bien sûr, en cette saison, certains légumes ou fruits manquaient de maturité. Voici donc notre récolte.

P1220263.JPG

Puis, nous avons fait un tour du côté des animaux de la basse-cour pour observer les poules, chèvres, ânes, moutons... Et même poursuivre une poule dans la partie pépinière.

P1220262.JPG

Et en tant que parent référent ViaParents, je repère maintenant ce qui pourrait être amélioré pour rendre le lieu plus kid friendly (au cas où les propriétaires du lieu me liraient) :

  • Des panneaux pour indiquer quels légumes et fruits poussent dans quels bacs (voire même avec une photo ou un dessin pour les plus jeunes qui ne savent pas lire). Parce pour les plants qui étaient encore en fleurs, nous avons parfois eu du mal à les identifier
  • Des couteaux à bout rond. Bon, d'accord, les enfants ne pourront pas couper grand chose avec, mais ça leur ferait vraiment plaisir
  • Et, soyons fous, des petites brouettes. Les paniers cagette, c'est chouette ; mais ça devient vite lourd pour les enfants

Avez-vous des fermes avec cueillette en libre-service vers chez vous ? Comment cela fonctionne ?

28/04/2015

Beauté homemade : un début

Je ne suis pas du style à me mettre des rondelles de concombre sur les yeux. J'ai plutôt tendance à acheter mes cosmétiques tout prêt, mais je regarde quand même attentivement les étiquettes. Pourquoi ? Pour le côté pratique.

Et puis, j'ai eu l'occasion de participer à une Joli'Soirée et de découvrir le concept de Joli'Essence : tout pour faire ses cosmétiques soit même. Lors de cette soirée, nous avons préparé une crème fraiche de printemps.

joli'essence,crème de printemps,bio

Et finalement j'ai découvert que c'était rapide à faire, que ça ne nécessitait pas de matériel que ça (peut-être investir dans un thermomètre de cuisine). Et que cela avait surtout deux avantages : on contrôle ce que l'on se met sur la peau (on évite les compositions à rallonge et les éléments chimiques) et cela revient moins cher que la crème bio que l'on peut acheter.

Je me souvenais des masques capillaires que ma mère me faisait avec des jaunes d'oeufs et de l'huile d'olive. Mais en cherchant un peu, j'ai trouvé d'autres recettes de beauté homemade et j'ai décidé de tester.

Le masque exfoliant vitaminé

IMG_9193.JPG

J'ai trouvé cette recette dans le magazine Green Attitude (aussi découvert lors de la Joli'Soirée). Pour cet exfoliant, il faut mélanger de la vitamine C réduite en poudre avec un peu d'huile d'amande douce. Laisser poser sur le visage (en évitant le contour des yeux) pendant 10 minutes maximum. On enlève ensuite la préparation avec un coton et de l'eau florale d'oranger. Ca picote très légèrement, mais la peau semble réveillée après.

Le gommage corporelle

IMG_9196.JPG

Rien de plus simple, il suffit de mélanger du marc de café (et c'est là que j'ai regretté d'avoir une machine à caspules) et de l'huile végétale (j'ai opté pour de l'huile d'olive) et de se gommer le corps avec. Bon, c'est un peu plus sallisant que mon gommage habituel mais tout aussi efficace.

Avez-vous d'autres recettes de cosmétiques simples, rapides et économiques à me proposer ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu