UA-64527806-1

Avertir le modérateur

28/04/2017

Des cartes pour immortaliser les premiers bonheurs avec bébé

carte zü,coussin goutte,8 mois,bébé

Combien de photos faites-vous de vos enfants chaque année ? Nous voulons garder une trace de tous les grands et petits évènements, de chaque instant passé avec eux. A chaque rentrée, je prends une photo de l'ainée avec son cartable et une carte annonçant aujourd'hui je rentre en...

Et depuis la naissance de bébé, je fais une séance photo à chaque mois anniversaire. Elles ne sont pas parfaites. Elle ne sourit pas toujours, l'éclairage n'est pas toujours optimal, le cadrage est parfois à revoir. Surtout quand la date tombe en semaine, que bébé est fatiguée après sa journée à la crèche, avec son petit nez qui coule, des restes de purée sur son T-shirt et de compote autour de la bouche, et que le jour tombe déjà. Mais ce n'est pas l'essentiel, l'essentiel c'est de se souvenir comment elle était petite, de constater combien ses cheveux ont poussé, d'essayer de savoir à qui elle ressemble le plus...

Et chaque mois, je pose à côté d'elle ou dans ses mains une carte annonçant son âge en mois. Il en existe plusieurs pour immortaliser les mois, les années et les grandes étapes comme la marche ou la parole. J'ai craqué sur les cartes Zü, mais voici une petite sélection. 

carte zü,coussin goutte,8 mois,bébé

CARTES-ETAPES-BEBE-det-2 Zu.png

CalieIdeeCreative.jpg

a sunday morning-5165.jpg

Atelier Madame.jpg

cartes-etapes-bebe_1024x1024 Faire part magnet.png

Crea-graphic.jpg

la-premiere-annee-de-bebe-june-and-jane-yellow-flamingo.jpg

Memora billy.jpg

Milestone Cards.jpg

Mini Reyve.jpg

Mois par mois.jpg

Trema Louise.jpg

Zü / Calie Idee Creative / A Sunday Morning / Atelier Madame / Faire Part Magnet / Crea-Graphic / June and Jane / Memora Billy / Milestone Cards / Mini Reyve / Mois par mois / Trëma Louise

27/04/2017

Recette bébé : purée de céleri et pomme

Il n'y a pas d'âge pour découvrir les saveurs du sucré-salé. Et surtout j'avais eu dans le panier de légumes un tout petit céleri, insuffisant pour le cuisiner pour toute la famille, à part dans une soupe de légumes.

purée,céleri,rave,branche,pomme,bébé,diversification,8 mois

Ingrédients (pour 3 petits pots) :

  • 3 petites pommes
  • 1 petit céleri (rave et branche)
  • un peu d'huile

Epluchez le céleri rave et les pommes. Coupez-les en petits cubes. Effilandrez le céleri branche et coupez les branches en petits morceaux (gardez les feuilles pour ajoutez dans une soupe). Faites cuire à la vapeur le céleri et la pomme. Au Babycook, il faut mettre de l'eau dans la cuve au niveau 3. Mixez et ajoutez un peu de matière grasse, ici un mélange d'huiles pour bébé, bio et local (enfin, la société est basée tout près de chez nous ; je n'ai pas regardé l'origine des matières premières).

Bébé (8 mois) a beaucoup aimé.

purée,céleri,rave,branche,pomme,bébé,diversification,8 mois

26/04/2017

Il était une fois un livre #162 : Si petit

Un oiseau dans une cage, dans une chambre, dans une maison, dans une rue, dans une ville, dans un pays, dans un continent, sur une planète, dans le ciel, dans l'univers... Un oiseau qui n'est qu'un minuscule point dans un univers immense. 

livre,géographie

D'où le titre Si petit de ce livre de Laurie Cohen et Marjorie Béal publié chez Les P'tits Bérets. C'est une nouvelle découverte faite à la bibliothèque et encore un livre pouvant intéresser plusieurs tranches d'âge.

D'abord l'objet : c'est un livre aux pages cartonnées avec des illustrations graphiques en noir, blanc et jaune, qui plaira aux tout-petits. Et surtout l'histoire : elle permet de montrer à l'enfant un peu plus âgé l'immensité du monde, au delà de son monde à lui. Pour cela, on observe un oiseau et on s'éloigne progressivement de lui. 

livre,géographie,si petit,les p'tits bérets

livre,géographie,si petit,les p'tits bérets

livre,géographie

livre,géographie

livre,géographie

Un livre aussi intéressant pour aborder les premières notions de géographie et notamment en association avec l'activité présenté hier. 

C'était ma participation au rendez-vous Chut, les enfants lisent.

25/04/2017

J'habite une maison, une ville, un pays... sur terre

En lisant un livre emprunté à la bibliothèque (que je vous présenterai demain, je fais un peu les choses à l'envers), je me suis souvenue d'une activité aperçue chez Les Mercredis Jolis et A Dada au Dodo.

C'est un moyen de représenter et situer l'environnement de l'enfant : sa maison, sa ville, sa région, son pays, son continent... et le monde. On commence par le plus proche et on élargit progressivement. 

Pour cela, j'ai ressorti un compas pour créer 6 cercles de taille différente sur des feuilles colorées. 

géographie,où j'habite

IMG_0691.JPG

Le premier représente notre maison.

Le deuxième représente notre ville.

Le troisième représente notre région.

Le quatrième représente notre pays.

Le cinquième représente notre continent.

Le sixième représente la terre.

Ensuite nous avons illustré chaque cercle.

IMG_0805 (2).jpg

Et bien sûr, nous avons ressorti l'atlas et le globe pour pointer la France et regarder où habitent nos proches.

24/04/2017

Jouer à l'artisan chocolatier le temps d'un atelier (13)

chocolaterie de puyricard,atelier,enfant

Durant les vacances de printemps, nous nous sommes rendues à la chocolaterie de Puyricard. J'étais souvent passé devant le panneau annonçant la fabrique, nous avions déjà goûté leur très bons chocolats et j'avais plusieurs fois voulu faire une visite de la chocolaterie mais ma grande était trop petite (peut-être pas très claire cette phrase : les visites sont ouvertes à partir de 10 ans et elle n'a que 6 ans).

Mais chaque année à l'occasion de Pâques, la chocolaterie ouvre ses portes aux enfants dès 6 ans pour des ateliers gourmands et une chasse aux oeufs. Il semblerait que les ateliers diffèrent légèrement chaque année, mais cette année, il s'agit de créer son oeuf en chocolat.

Après avoir enfilé une blouse blanche, nous avons été accueilli par un artisan chocolatier. Enfin une ; ça se dit : une artisane chocolatière ? Elle nous a expliqué que les enfants allaient réaliser tout seul leur oeuf, même si nous pouvions les aider. Du coup, je n'ai pas mis de gants et j'ai bien fait... car malheureusement je me suis mis du chocolat sur les mains et j'ai dû me lécher les doigts (note pour plus tard : être plus maladroite ;).

Je vais essayer de vous relater les étapes de la réalisation d'un oeuf en chocolat, mais je crois bien avoir oublié tous les termes techniques.

En premier les enfants ont créé un décor pour leur oeuf en appliquant au pinceau ou au cornet du chocolat noir dans les deux moules (pour les deux parties de l'oeuf).

En deuxième étape, ils ont chablonné (merci Google !). C'est-à-dire qu'ils ont étalé au pinceau une fine couche de chocolat au lait dans les deux moules pour enlever les aspérités du décor au chocolat noir (enfin, si j'ai bien compris). 

Troisième étape, ils ont moulé l'oeuf en utilisant la fontaine à chocolat. Troisième étape bis, maman s'est léché les doigts. Après un séchage rapide, ils ont à nouveau laissé couler le chocolat au lait dans les moules pour faire une seconde couche de chocolat (c'est plus solide qu'une seule couche épaisse).

Quatrième étape, ils ont gratté (Google ne m'a pas aidé pour retrouver le vrai terme !) à la spatule (la même que celle utilisée par les maçons) le chocolat sur le bord du moule, afin qu'après refroidissement les deux parties de l'oeuf puissent parfaitement se coller.

Pendant que l'oeuf prenait au froid. Une autre personne nous a montré comment réaliser un coquetier en origami. Là, les parents ont un peu plus aidé. Ensuite, nous avons préparé la boite de l'oeuf avec un peu de fausse paille et le coquetier.

Sixième étape, il a fallu démouler l'oeuf. Rien de bien compliqué, on retourne le moule et le demi-oeuf se détache tout seul. Et enfin la septième étape, réalisée le plus souvent par les parents, nous avons collé en deux parties de l'oeuf en chauffant rapidement l'une d'entre elles sur une plaque. 

Et bien sûr, la huitième étape sera de manger l'oeuf... pour l'instant, il est encore intact.

L'atelier a duré deux heures, il y avait environ dix enfants entre 6 et 12 ans. Ma fille a beaucoup apprécié cette activité. Les explications et les démonstrations étaient très claires, vraiment adaptées à l’âge des enfants. J’ai vraiment trouvé intéressant que les enfants puissent réaliser presque tout seul leur oeuf. Et c’était amusant de nous retrouver avec nos blouses blanches dans cette pièce avec cette bonne odeur de chocolat. Nous avions presque l’impression de vraiment travailler dans une chocolaterie. D'ailleurs, en plaisantant, on nous a dit que nous étions en fait à une séance de recrutement pour la fabrique de chocolats ;)

chocolaterie de puyricard,atelier,enfant

chocolaterie de puyricard,atelier,enfant

A refaire l'année prochaine !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu