UA-64527806-1

Avertir le modérateur

06/04/2017

Mon démaquillant bi-phasé bio, en 1 minute 34

Depuis janvier, je démaquille bio, assez écolo (on en reparle plus bas) et home made. Non, je n'ai pas passé un diplôme de cosmétologie. J'ai juste mélangé une eau florale et une huile végétale dans un flacon... Et tadam, j'ai un démaquillant bi-phasé qui enlève beaucoup mieux le maquillage que l'eau micellaire que j'avais l'habitude d'utiliser.

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

démaquillant,bi-phasé,bio,fait maison

J'ai réalisé mon démaquillant avec 60 ml d'huile de noisette bio, 40 ml d'hydrolat de fleur d'oranger bio et 5 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse (utilisé comme conservateur). J'ai choisi l'huile de noisette car j'ai une peau mixte et l'eau de fleur d'oranger... parce que j'adore cette odeur. Mais voici quelques suggestions selon votre type de peau :

Peau normale

Huile végétale : rose musquée, onagre, argan, jojoba...

Hydrolat : fleur d’oranger, hamamélis, verveine...

Peau mixte à grasse

Huile végétale : noisette, pépin de raisin, jojoba, argousier, macadamia, myrte, géranium...

Hydrolat : romarin, lavande, hamamélis, sauge...

Peau sèche et sensible

Huile végétale : amande douce, germe de blé, jojoba, nigelle, sésame, argan, avocat, bourrache, coco, noyau d'abricot...

Hydrolat : bleuet, fleur d’oranger, rose, tilleul, santal blanc, camomille...

Le point négatif : comme lorsque je fabrique du liniment pour bébé, je me retrouve avec plusieurs flacons vides à recycler. Lesquels flacons contenaient les ingrédients principaux du cosmétique maison que je mets dans un joli flacon (encore) réutilisable. Alors la question se pose de l'intérêt de faire soi-même au niveau emballage. A moins que je ne produise moi-même mon eau florale avec les roses du jardin. Et là, j'en connais qui vont rire... parce ce qu'ils connaissent mon jardin et surtout parce qu'ils s'y connaissent en eaux florales. Alors pour un objectif zéro déchet, on peut sûrement mieux faire.

Bon, je vous rassure. Oui, je pense quand même que faire son démaquillant, c'est plus écologique. Tout d'abord, contrairement à un démaquillant classique dont la composition fait la moitié de sa très grande étiquette, je me limite à trois ingrédients et surtout je choisis des ingrédients d'origine biologique. Ceux-ci sont produits de façon respectueuse de l'environnement. De plus, lorsque je mets mes cotons lavables imbibés de lotion démaquillante dans le lave-linge (avec de la lessive écologique), je réduis ma contribution à la pollution des eaux. Enfin, pour les amis des bêtes, ce cosmétique n'a pas été testé sur des animaux (mais sur des enfants après le carnaval).

Et surtout comme je le disais plus haut, ce mélange enlève parfaitement le maquillage : rouge à lèvres, fard à paupière, mascara waterproof... J'ai vraiment l'impression d'avoir un visage parfaitement nettoyé.

Si vous fabriquez vous-même votre démaquillant, quelle est votre recette ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

merci pour ta recette! je testerai!

Écrit par : les mercredis jolis | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu