UA-64527806-1

Avertir le modérateur

18/04/2013

Tranche de presse #1

greffe,grossesse,vaccinVous prendrez bien une tranche d'e-presse pour le petit déj' ?


Enceinte après la première greffe de l'utérus d'une donneuse décédée

Une Turque de 22 ans, qui a été en 2011 la première femme à bénéficier d’une greffe d’utérus d’une donneuse décédée, est enceinte, ont annoncé ce vendredi ses médecins. «Les tests préliminaires de ces deux dernières semaines sont compatibles avec une grossesse», a dit un communiqué signé par le professeur Mustafa Ünal, médecin-chef de l'hôpital universitaire Akdeniz à Antalya, dans le sud du pays.

Les médecins sont parvenus à implanter avec succès dans l'utérus de Derya Sert plusieurs embryons fécondés in vitro à partir de ses ovules et de spermatozoïdes de son mari. La jeune femme était née sans utérus.

Source : 20 Minutes - 12 avril 2013

 

Un espoir pour les autres femmes dans ce cas ! Dans le monde, une femme sur 5 000 naît sans utérus. De plus, de nombreuses femmes doivent subir une hystérectomie (ablation de l'utérus), dans la plupart des cas à cause d'un fibrome.

 

Calendrier vaccinal 2013 : moins d’injections pour bébé ?

Le Haut Conseil de la Santé Publique vient de publier le nouveau calendrier vaccinal 2013, qui prévoit moins d’injections pour les nourrissons et des rappels à des âges fixes pour l’adulte.

Le nouveau calendrier vaccinal 2013 publié par le Haut Conseil de la Santé Publique se veut plus simple. En s’inspirant de ses voisins européens, le calendrier vaccinal français permet une meilleure acceptation des vaccinations par les parents, souvent inquiets à l’idée de toutes ces injections et par les médecins, parfois réticents. Selon le site Actusanté, le nouveau calendrier vaccinal réduit le nombre d’injections du vaccin DT Polio pour les nourrissons, précise les rattrapages vaccinaux et gardent inchangées les recommandations ciblées pour les personnes à risque.

Le calendrier prend en compte la couverture vaccinale en France, les calendriers européens simplifiés et l’épidémiologie des maladies à prévention vaccinale en France et préconise désormais :

  • A 2 mois, 4 mois et 11 mois : l’administration du vaccin hexavalent (DTCaPHib - Hépatite B) en co-administration avec le vaccin pneumococcique conjugué.
  • A 12 mois : la première dose du vaccin ROR (y-compris pour les nourrissons évoluant en collectivité) en co-administration avec le vaccin conjugué méningococcique C.
  • A 16-18 mois : l’administration de la seconde dose du vaccin ROR (actuellement administrée entre 13 et 24 mois)
  • A 6 ans, puis entre 11 et 13 ans, puis à 25 ans : le rappel DTCaP (ou dTP à 25 ans si la personne a reçu un vaccin DTCaP dans les cinq dernières années). A 6 ans, on ajoute le rappel pour la coqueluche, combiné à celui déjà prévu de la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, avant un second rappel à 11-13 ans.
  • Entre 11 et 14 ans : vaccination contre le papillomavirus pour les filles
  • A 45 ans, puis à 65 ans, puis à 75 ans : un rappel dTP qui peut être co-administré avec le vaccin antigrippe, recommandé annuellement.

Source : Magicmaman - 16 avril 2013
 
On m'a suggéré d'écrire un article sur le grand dilemme des parents au moment de faire vacciner leurs enfants. J'y travaille...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu